La bourse ferme dans 4 h 53 min
  • CAC 40

    6 672,50
    -24,46 (-0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 945,33
    -11,20 (-0,28 %)
     
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0520
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 787,70
    +6,40 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    16 145,34
    -420,75 (-2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,66
    -10,55 (-2,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,07
    -0,86 (-1,12 %)
     
  • DAX

    14 401,01
    -46,60 (-0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 543,84
    -23,70 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2218
    +0,0024 (+0,20 %)
     

France : l’inflation a probablement atteint son pic en 2022

© Fernando Gutierrez-Juarez / dpa-Zentralbild / dpa Picture-Alliance via AFP

L’économie française est confrontée à une forte inflation inédite depuis les années 1970. Dans ses prévisions publiées en septembre 2022, la Banque de France prévoit ainsi un taux d’inflation de 5,8 % pour 2022, après 2,1 % en 2021, et 0,5 % en 2020. Pour 2023, les projections font état d’un indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) dont la hausse serait comprise entre 4,2 % et 6,9 %. La probabilité que le pic d’inflation ait été atteint apparaît donc plus forte que la probabilité d’une poursuite de la hausse des prix ces prochains mois.

Dans une récente note publiée pour le Centre Pour la Recherche Economique et ses Applications (Cepremap), nous confirmons cette hypothèse. Selon nos estimations, il y a 10 % de chance que l’inflation dépasse 5,8 % entre octobre 2022 et septembre 2023.

Cet indicateur de risque de forte inflation connaît en outre un léger repli au cours des derniers mois. Il avait atteint son pic en décembre 2021 avec un risque à 10 % de voir l’inflation dépasser 7,26 % au cours de l’année 2022. À titre de comparaison, en décembre 2008, au cœur de la grande récession, il y a avait à l’inverse seulement 10 % de chance de dépasser le seuil d’inflation de 0,9 %. Comparativement à la France, la situation apparaît plus sensible en Allemagne, où les derniers chiffres font état d’une inflation à 10 % en rythme annuel en septembre 2022. Nous estimons en effet que, outre-Rhin, il y a 10 % de chance que l’inflation dépasse le seuil de 9,1 % au cours de la ...


Lire la suite sur LeJDD