La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 099,99
    +2 403,86 (+7,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

France : grâce à une meilleure croissance économique, le déficit public sera finalement moins élevé qu'attendu en 2021

·1 min de lecture

Le déficit public sera finalement inférieur à 9% du PIB cette année grâce à la meilleure croissance économique attendue, a indiqué ce jeudi 15 juillet le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Le déficit public sera finalement inférieur à 9% du PIB cette année grâce à la meilleure croissance économique attendue, a indiqué ce jeudi 15 juillet le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, qui a aussi annoncé une hausse de 10,8 milliards d'euros de la dépense publique l'an prochain. Le gouvernement a relevé sa prévision de croissance pour 2021 à 6% (contre 5% auparavant), et les recettes fiscales supplémentaires qui en découleront seront consacrées à "contenir le déficit public pour 2021 à moins de 9%, contre 9,4% prévu en loi de finance rectificative", a déclaré le ministre lors du débat d'orientation des finances publiques à l'Assemblée nationale.

"Nous refusons, avec (le ministre des Comptes publics) Olivier Dussopt, de consacrer l'intégralité des recettes fiscales supplémentaires liées à la croissance de 6% à l'augmentation de la dépense publique", a expliqué Bruno Le Maire. "Il n'y a pas de cagnotte quand on dépasse les 100% de dette publique", a-t-il insisté. Le gouvernement ambitionne de ramener ce déficit à 5,3% du PIB l'an prochain, grâce à un budget "de retour à la normale", malgré la persistance du risque sanitaire, a soutenu de son côté Olivier Dussopt.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

L'exécutif prévoit toutefois une hausse des dépenses pilotables de l'Etat (budget des ministères) de 10,8 milliards d'euros l'an prochain, soit une "augmentation similaire (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Angleterre : une giga-usine de batteries électriques pour 2025 ?
Voiture électrique : plus de 43.000 bornes de recharge ouvertes au public en France
Auto : En France, 150.000 emplois pourraient être menacés par le plan climat de la Commission européenne
Malgré un rebond début 2021, la croissance économique chinoise ralentit déjà
CAC 40 : Petite baisse en vue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles