La bourse ferme dans 3 h 1 min
  • CAC 40

    6 128,20
    +80,89 (+1,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 572,20
    +33,32 (+0,94 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0557
    -0,0029 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 823,40
    -1,40 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    19 923,33
    -367,15 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    460,30
    -1,50 (-0,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,28
    +1,71 (+1,56 %)
     
  • DAX

    13 305,82
    +119,75 (+0,91 %)
     
  • FTSE 100

    7 352,97
    +94,65 (+1,30 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2231
    -0,0039 (-0,32 %)
     

France : La dette publique remonte à 114,5 % du PIB au premier trimestre

RIC PIERMONT / AFP

DETTE - Fin 2019, avant la crise du Covid-19, la dette publique française s’élevait à 97,6 % du PIB

La dette publique française​ a grimpé à 114,5 % du produit intérieur brut (PIB) à la fin du premier trimestre 2022, contre 112,9 % à la fin décembre 2021, a rapporté vendredi l’Insee.

L’endettement public de la France, qui s’est massivement accru depuis la crise sanitaire, s’est encore aggravé de 88,8 milliards d’euros au premier trimestre, atteignant en valeur absolue 2.901,8 milliards d’euros, a détaillé l’Institut national de la statistique et des études économiques.

Une forte hausse

Cette forte hausse provient essentiellement de l’augmentation de la dette de l’Etat (+64,8 milliards d’euros), quand celle des administrations de Sécurité sociale a progressé de 25,6 milliards d’euros.

En revanche, la dette des organismes divers d’administration centrale s’est repliée de 1,3 milliard d’euros du fait du désendettement de SNCF Réseau.

Enfin, celle des administrations publiques locales a reculé de 300 millions d’euros, en raison d’une baisse de l’endettement des communes et des départements, alors que la dette des régions est en hausse.

Promesses d’Emmanuel Macron

Le traité européen de Maastricht de 1992 fixait pour les Etats une limite de dette publique à 60 % du PIB, que la France a dépassée à la fin de l’année 2002, pour ne plus jamais repasser en dessous depuis.

Mais, depuis la crise sanitaire, cette règle, comm(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Allocution d’Emmanuel Macron : Le président rejette un gouvernement d’union nationale et souhaite des « compromis »
Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac assure avoir « payé sa dette » et espère éviter « un bannissement à perpétuité »
Zone euro : La Croatie prête pour adopter la monnaie unique en 2023, Bruxelles donne son feu vert

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles