La bourse ferme dans 8 h 4 min

France : le déficit commercial s'est (encore) creusé

latribune.fr

Le déficit commercial de la France s'est à nouveau creusé en octobre pour atteindre cinq milliards d'euros, contre 4,6 milliards le mois précédent, ont annoncé jeudi les Douanes, qui expliquent cette détérioration par une forte hausse des importations.

Sur douze mois, le déficit cumulé de la France a atteint 61 milliards d'euros, contre 48,2 milliards en 2016, année qui avait marqué un coup d'arrêt à l'amélioration du solde commercial tricolore entamée en 2011.

"Fort dynamisme des importations"

Selon les Douanes, l'aggravation du déficit s'explique par le "fort dynamisme des importations", qui ont progressé de 1,1% en octobre, soit un rythme beaucoup plus élevé que les exportations, qui ont augmenté de 0,4%.

Ce phénomène est "en grande partie lié à un approvisionnement exceptionnel en produits pharmaceutiques", précisent les Douanes, qui font également état d'une détérioration de la balance commerciale concernant le matériel militaire, cette fois en raison d'un reflux des ventes, et de l'industrie automobile.

Dans ce secteur, les importations sont "reparties de l'avant", en raison notamment d'une hausse des "approvisionnements en véhicules depuis la Turquie, le Maroc et la Corée du Sud", indiquent le communiqué.

Le déficit énergétique, de son côté, s'est à nouveau légèrement réduit, en raison d'une baisse des approvisionnements en hydrocarbures naturels.

Par région, la balance commerciale se détériore essentiellement vis-à-vis de l'Asie. "La baisse de l'excédent vis-à-vis de l'Amérique" reste pour sa part "très mesurée", tandis que le déficit se réduit avec l'Union européenne (UE) et l'Europe hors UE, soulignent les Douanes.

Légère amélioration du déficit courant

La balance des transactions courantes, dans le même temps, s'est légèrement améliorée, tout en restant déficitaire. Selon la Banque de France, elle a atteint en octobre -2,2

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Déficit: la France espère qu'Eurostat ne prendra pas en compte la taxe sur les dividendes
Notre déficit commercial n'est pas un drame... voila pourquoi
La France condamnée au déficit extérieur ?