La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 646,83
    +103,68 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

La France défend les hybrides face au projet européen d'interdiction des moteurs thermiques en 2035

·1 min de lecture

La France va continuer à promouvoir les hybrides rechargeables face à la proposition européenne d'interdiction des moteurs thermiques. C'est ce qui est ressorti d'une réunion tenue ce matin à l'Elysée avec la filière automobile. Il faut dire que le secteur s'apprête à vivre une révolution : mercredi 14 juillet, la Commission européenne doit proposer de nouvelles réglementations pour réduire à zéro les émissions de CO2 des véhicules neufs, afin de lutter contre le changement climatique.

Selon plusieurs sources, elle envisage la suppression complète des émissions automobiles à partir de 2035. Les véhicules électriques deviendraient de facto les seuls autorisés sur le marché du neuf. "Les hybrides rechargeables sont une bonne solution de transition, il faut qu’ils soient une option de transition dans la durée", a indiqué l'Elysée. "On n’a pas acté la fin du moteur thermique en 2035, ça fermerait la porte à l’hybride également". Pour 2030, le gouvernement français et la filière militent pour "un objectif réaliste", "autour de 55% de baisse des émissions maximum", soit moins que ce que devrait proposer la Commission européenne.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto

Un an après la mise en œuvre d'un plan de relance automobile en mai 2020, doté de huit milliards d'euros, Emmanuel Macron a réuni lundi midi les constructeurs comme Renault, Stellantis (Peugeot-Fiat) et Toyota, les équipementiers, partenaires sociaux et représentants des filières. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un permis de conduire plus facile, la Tesla Model Y arrive en France… le JT Auto
Tesla : on connaît la date de livraison en France de la Model Y
Que se passe-t-il en cas d'annulation du permis de conduire ?
Équipée de panneaux solaires, cette voiture électrique réalise des performances impressionnantes
Voitures électriques : la grande ambition européenne d’Opel pour 2028

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles