La bourse ferme dans 6 h 18 min
  • CAC 40

    6 540,75
    -37,85 (-0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 072,26
    -30,33 (-0,74 %)
     
  • Dow Jones

    35 144,31
    +82,76 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1787
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 795,60
    -3,60 (-0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    31 688,83
    -1 085,54 (-3,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    884,64
    -30,84 (-3,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,84
    -0,07 (-0,10 %)
     
  • DAX

    15 492,33
    -126,65 (-0,81 %)
     
  • FTSE 100

    6 972,64
    -52,79 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,71
    +3,72 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 422,30
    +10,51 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 970,22
    +136,93 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    25 086,43
    -1 105,89 (-4,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,3780
    -0,0044 (-0,32 %)
     

France: le climat des affaires en juin au plus haut depuis mi-2007

·2 min de lecture

Cette amélioration tient aux "perspectives générales d'activité dans les services", secteur pour lequel le climat des affaires est au plus haut depuis septembre 2000, précise l'Insee.

Le climat des affaires en France a continué à s'améliorer au mois de juin, dépassant "nettement" son niveau d'avant la crise sanitaire et se situant au plus haut depuis la mi-2007, a rapporté jeudi l'Insee. Cette amélioration tient aux "perspectives générales d'activité dans les services", secteur pour lequel le climat des affaires est au plus haut depuis septembre 2000, précise l'Institut national des statistiques.

Calculé à partir des opinions des chefs d'entreprise sur leur activité, l'indicateur qui synthétise le climat des affaires en France a gagné cinq points en juin, à 113, très au-dessus de sa moyenne de longue période qui est de 100, et de son niveau d'avant la crise du Covid-19 qui était de 105. En mai, cet indicateur était de 108.

En juin, la progression du climat des affaires est tirée par celle des services, qui gagnent 6 points, avec en leur sein une hausse de 8 points pour le commerce de détail, tandis que l'industrie "est stable, après cinq mois de hausse continue", détaille l'Insee.

Et "dans le bâtiment, le solde d'opinion relatif à l'activité récente s'améliore nettement" mais "les difficultés d'approvisionnement sont jugées en hausse", toujours selon l'institut.

Les prix de l'acier ont connu des fortes hausses tandis que le marché fait face à une pénurie de bois, notamment.

Enfin, le climat de l'emploi repasse au-dessus de sa moyenne de longue période et s'approche, à 104, de son niveau d'avant la crise sanitaire (105), les chefs d'entreprise anticipant une amélioration dans les trois prochains mois dans les services, hors agences d'intérim.

Avec AFP

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles