Publicité
La bourse ferme dans 7 h 39 min
  • CAC 40

    7 650,55
    -20,79 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 924,29
    -23,44 (-0,47 %)
     
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0680
    -0,0026 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    2 372,50
    +3,50 (+0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 338,52
    -1 322,00 (-2,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 354,35
    -5,98 (-0,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,15
    -0,14 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 201,94
    -52,24 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    8 253,88
    -18,58 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 037,82
    -297,50 (-1,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2642
    -0,0018 (-0,15 %)
     

La France de Macron, championne de la dette, lanterne rouge en tech

Le président Emmanuel Macron chez STMicroelectronics pour dévoiler la stratégie et les investissements pour l'électronique dans le cadre de France 2030 à Crolles (Isère), le 12 juillet 2022.  - Credit:Abaca
Le président Emmanuel Macron chez STMicroelectronics pour dévoiler la stratégie et les investissements pour l'électronique dans le cadre de France 2030 à Crolles (Isère), le 12 juillet 2022. - Credit:Abaca

Une dette publique à 111 % du PIB, un déficit à 5,5 %… L'endettement de la France s'est envolé ces dernières années. C'est aussi le cas aux États-Unis, où la dette publique est encore plus élevée : à 125 % du PIB. Le déficit américain, quant à lui, atteignait 6,3 % en septembre. La comparaison devrait jouer en faveur de la politique économique d'Emmanuel Macron. Pourtant, force est de constater que la France ne peut pas se vanter de parvenir aux mêmes résultats que les Américains… Outre-Atlantique, Amazon, Meta, Google ou encore Microsoft drainent l'économie. La France, de son côté, n'a aucun champion technologique.

« On accuse un retard massif. Dans la quasi-totalité des grands secteurs technologiques, les chiffres ne parlent pas pour nous », se désole André Loesekrug-Pietri, président de la Joint European Disruptive Initiative (Jedi), précurseur d'une agence européenne d'innovation de rupture sur le modèle de la Darpa américaine.

À LIRE AUSSI Comment la France essaie de revenir dans la course à l'IAAvant de dérouler : « Dans le spatial, il n'y a eu que trois lancements européens en 2023 comparés à plus de quatre-vingt-quinze réalisés par SpaceX. Dans le cloud, la part de marché de l'Europe est passée de 30 à 15 % en cinq ans. Dans la fusion nucléaire, sur les 32 start-ups, seulement 3 sont européennes et aucune n'est française. Microsoft vaut aujourd'hui plus que tout le CAC 40 réuni, en a-t-on pris conscience ? Dans le domaine de l'IA, on a plein d'espoir [...] Lire la suite