La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 521,69
    -335,51 (-1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

France - Autriche : Menés par le tandem Giroud-Mbappé, les Bleus renouent avec le succès

FOOTBALL - L’équipe de France s’est imposée 2-0 contre l’Autriche en Ligue des nations

Au Stade de France,

On l’avait presque oublié avec la montagne d’affaires extra-sportives sorties dans la presse ces derniers jours, mais l’équipe de France jouait jeudi soir au Stade de France. Un match insignifiant contre l’Autriche en Ligue des nations, à ceci près qu’il s’agissait de l’avant-dernier avant la Coupe du monde, et du dernier à domicile. Rendez-vous que n’aurait manqué pour rien au monde le public du Stade de France, pas plus que les Bleus, qui se sont tranquillement imposés face aux Autrichiens (2-0). Un succès qui fait sortir les Français de la zone de relégation, en attendant le match décisif au Danemark, dimanche soir.

Toujours plus de blessés

Portée disparue, la chatte à DD est priée de faire son retour au plus vite. Ou du moins d’aller faire un tour du côté de l’infirmerie pour virer tout le beau monde qui s’y entasse. Touché aux ischios, Jules Koundé est venu grossir les rangs de l’équipe de France des blessés à la 23e minute. Sans grande conséquence dans l’immédiat : William Saliba l’a remplacé pour jouer à 50 mètres des cages de Mike Maignan, puis d’Alphonse Areola. Choix médical, là encore. Le gardien du Milan AC a ressenti une petite gêne à la pause. En ce moment, les Bleus, c’est un peu une téléréalité. A la fin, il n’en restera qu’un.

Olivier Giroud, comme un bon vin

Que retenir de ce matc(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coupe du monde 2022 : « Si j’étais le chef de l’Etat, je n’irais pas au Qatar », déclare François Hollande
Football : Le président de la LFP, Vincent Labrune, veut « dépoussiérer et rebaptiser » la Ligue 1
Coupe du monde 2022 : Un boycott d’envergure de « cette mascarade » au Qatar est-il vraiment possible ?