La bourse ferme dans 7 h 41 min
  • CAC 40

    6 591,96
    -58,95 (-0,89 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,44
    -39,04 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 869,37
    +71,37 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1686
    -0,0015 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 741,40
    -10,60 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    35 728,26
    -2 091,34 (-5,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 034,66
    -66,86 (-6,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,23
    +0,78 (+1,03 %)
     
  • DAX

    15 475,46
    -98,42 (-0,63 %)
     
  • FTSE 100

    7 034,38
    -29,02 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    14 969,97
    -77,73 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 443,11
    -12,37 (-0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    30 183,96
    -56,10 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    24 510,93
    +302,15 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,3668
    -0,0036 (-0,26 %)
     

France/Auto: La pénurie de puces risque de peser sur la reprise du marché en 2021

·2 min de lecture
FRANCE/AUTO: LA PÉNURIE DE PUCES RISQUE DE PESER SUR LA REPRISE DU MARCHÉ EN 2021

PARIS (Reuters) - Le marché automobile français pourrait avoir du mal à rebondir autant que prévu en 2021 en raison de la multiplication des vents contraires, notamment la pénurie persistante de puces, a dit dimanche à Reuters un porte-parole du Comité des constructeurs automobiles (CCFA-PFA).

Selon les derniers chiffres publiés, les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 35,35% en rythme annuel en juillet à cause de la pénurie de puces et un effet de base défavorable, donnant une hausse de 16,06% sur les sept premiers mois de l'année.

Le CCFA, qui prévoyait jusqu'ici un rebond de 9-10% du marché en 2021, reverra son estimation en septembre, mais la prolongation au second semestre des incertitudes sur les approvisionnements en composants électroniques et sur l'évolution de la situation sanitaire sont de mauvais augure.

"Nous pensons qu'il risque d'être difficile d'atteindre les 1,8 million de ventes cette année", a dit un porte-parole.

L'an dernier, les immatriculations de voitures neuves dans l'Hexagone étaient tombées à 1,65 million, contre 2,21 millions en 2019, soit une chute de 25% à cause de l'arrêt de la production et des ventes provoqué par l'épidémie de coronavirus.

"Après un mois de juin déjà en nette baisse, juillet accentue la tendance", ajoute la société de données AAA Data dans un communiqué. "Ce fort recul s'explique à la fois par le faible volume de commandes au premier trimestre, par les retards de livraison liés à la pénurie de semi-conducteurs et par une base de comparaison élevée en juillet 2020, qui marquait un rattrapage après la sortie du premier confinement."

Renault a prévenu vendredi que la crise des composants électroniques devrait lui faire perdre la production de 200.000 voitures dans le monde cette année, deux fois plus que prévu initialement.

Malgré la baisse des bonus octroyés pour l'achat de modèles électrifiés, ce type de motorisations a continué parallèlement de gagner du terrain avec presque une vente sur trois au premier semestre contre 7% en 2019 et 18% en 2020.

Parmi les modèles purement électriques, la Tesla Model 3 est restée en juillet la voiture la plus vendue en France pour le cinquième mois d'affilée, devant la petite Renault Zoé.

L'engouement pour les SUV et les crossovers aux lignes surélevées ne s'est pas non plus démenti puisque cette silhouette a atteint sur sept mois un niveau record de 43% des ventes de voitures neuves en France, désormais à seulement six points des carrosseries classiques de berlines.

(Reportage Gilles Guillaume)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles