Marchés français ouverture 3 h 49 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,55 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,62 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 744,24
    +16,14 (+0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,1827
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    26 079,54
    -125,15 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    34 264,68
    +610,13 (+1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    997,60
    +21,71 (+2,22 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

La France assouplit les contrôles aux frontières pour les vaccinés

·2 min de lecture

Les voyageurs vaccinés contre le COVID-19 avec un vaccin reconnu par l'Agence européenne du médicament ne devront plus présenter de test négatif pour entrer sur le territoire français à compter de ce samedi, a annoncé samedi le Premier ministre.

Les voyageurs vaccinés contre le COVID-19 avec un vaccin reconnu par l'Agence européenne du médicament ne devront plus présenter de test négatif pour entrer sur le territoire français à compter de ce samedi, a annoncé samedi le Premier ministre.

"Parce que les vaccins sont efficaces contre le virus, et notamment son variant Delta, les contraintes pesant sur les voyageurs bénéficiant d'un schéma vaccinal complet avec un vaccin reconnu par l'Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Janssen) seront levées à compter de ce samedi 17 juillet, quel que soit le pays de provenance", a indiqué Jean Castex dans un communiqué.

Le Premier ministre précise que les voyages à destination des pays classés sur la liste rouge restent déconseillés, et qu'en raison de la diffusion rapide du variant Delta, les voyageurs non vaccinés en provenance du Royaume-Uni, mais aussi de cinq pays de l'Union européenne, devront présenter un test négatif (PCR ou antigénique) de moins de 24 heures.

Ces pays européens qui sont placés "sous surveillance" sont l'Espagne, le Portugal, la Grèce, Chypre et les Pays-Bas. Les personnes voulant se rendre en France devront présenter à compter de ce dimanche à minuit un test négatif de moins de 24 heures, contre 72 heures jusqu'à présent, au départ de ces pays.

Pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, un test de moins de 24 heures, au lieu de 48 heures actuellement, sera également exigé.

Cette annonce de Jean Castex intervient alors que le gouvernement britannique a annoncé vendredi qu'il ne lèverait pas ce samedi la quarantaine obligatoire pour les voyageurs vaccinés en provenance de France, comme c'est le cas pour les autres pays.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles