La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    41 566,51
    -9 143,29 (-18,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

France: à Marseille, le président français Emmanuel Macron en mode «visite de chantier»

·1 min de lecture

Lors de sa précédente visite à Marseille début septembre 2021, Emmanuel Macron était resté trois jours et avait présenté son projet « Marseille en Grand » en faisant miroiter des investissements importants. Cette fois-ci, le chef de l’État va rester moins de 24h sur place et sans faire d'annonces.

Avec notre envoyée spéciale à Marseille, Valérie Gas

À Marseille, le président français Emmanuel Macron est arrivé en mode « visite de chantier », il a d’abord rencontré des acteurs engagés dans l’insertion et l’emploi aux Cloître des faiseurs d'avenir, une pépinière d'entreprises et d'associations située dans les quartiers Nord de la ville pour faire un premier état des lieux.

L’occasion pour le chef de l’État de parler d’abord de méthode : « Le pacte qu’on a passé, ce Marseille en grand, c’est un pacte de confiance avec les élus, les entrepreneurs, les associations, les femmes et les hommes qui font la vie de Marseille, pour inventer une méthode nouvelle parce que les difficultés sont tellement exceptionnelles, et les potentialités sont tellement grandes, qu’il y a quelque chose ici à inventer. »

On attend « des décisions »

Pas de quoi répondre aux attentes exprimées quelques minutes plus tôt par le maire de Marseille, Benoit Payan, qui a présenté un plan notamment pour la rénovation de 174 écoles de la ville pour lequel il compte sur les financements de l’État : « On s’est mis au travail, et maintenant on attend de l’État des décisions, on attend que le président de la République nous livre sa version des choses, et puis surtout nous annonce l’aide de l’État pour les écoles, pour les transports, pour la métropole. »

Pour l’aider à trancher, Emmanuel Macron a réuni, lors d’un dîner à la préfecture, le maire de Marseille et la présidente de la métropole, Martine Vassal, mais aussi des ministres : Jacqueline Gourault et Gérald Darmanin et même le premier président de la Cour des comptes Pierre Moscovici. Mais le chef de l’État n’est visiblement pas pressé de faire des annonces.

À lire aussi : France: Emmanuel Macron annonce 1,5 milliard d'euros supplémentaires pour Marseille

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles