La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 488,13
    -1 565,94 (-5,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Françoise Hardy et l'euthanasie : pourquoi elle n'ira pas mourir à l'étranger

·2 min de lecture

Interviewée par L’Obs, ce jeudi 13 mai, Françoise Hardy s’est livrée au sujet du droit à l’euthanasie, qu’elle estime indispensable pour les personnes vivant des souffrances telles que seule la mort est une issue.

S’il y a bien une personnalité publique qui utilise sa notoriété pour mettre en avant l’importance de légaliser l’euthanasie, c’est bien Françoise Hardy. Depuis toute jeune, la chanteuse se positionne en faveur du droit de mourir dans la dignité, tout comme l’acteur Nicolas Bedos. Dans L’Obs paru ce jeudi 13 mai, la mère de Thomas Dutronc s’est exprimée de nouveau sur le sujet. L’occasion pour elle de faire part de son état, après avoir subi quarante-cinq séances de radiothérapie. Désormais, elle doit faire face à des "détresses respiratoires, des quintes de toux, des obstructions et des hémorragies nasales".

Pour elle, il est incompréhensible et inacceptable "qu’on laisse des malades incurables souffrir le martyre jusqu’à leur dernière minute, et que les médecins n’aient pas le minimum d’humanité requis pour abréger leurs souffrances". Se disant prête à avoir recours à l’euthanasie si jamais sa santé se détériore de façon à ce que cela devienne "insupportable", Françoise Hardy n’envisage toutefois pas de se rendre à l’étranger pour mettre un terme à sa vie. "Je ne suis plus en état de voyager et encore moins d’effectuer les démarches préalables très complexes requises pour une euthanasie", a expliqué à nos confrères celle qui n’a donc pas l’ambition de se tourner éventuellement à l’avenir vers la Suisse ou la Belgique, qui ont légalisé la pratique. La chanteuse de 77 ans a toutefois une véritable angoisse, à savoir celle "de devoir être hospitalisée".

Un droit offert aux animaux domestiques

Alors que la France ne semble (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :

Nicolas Bedos : sa mère « à bout de nerfs », son récit bouleversant
Meghan Markle et Harry : hommage au prince Philip pour le prénom de leur fille ?
PHOTO - Arthur : ses enfants Aaron et Manava ont bien grandi
Muriel Pénicaud atteinte d’un cancer : elle s’est battue « en toute discrétion »
Affaire Richard Berry : Jeane Manson dénonce les rumeurs dont elle victime