Marchés français ouverture 35 min
  • Dow Jones

    29 823,92
    +185,32 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    12 355,11
    +156,41 (+1,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 800,98
    +13,44 (+0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,2080
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    26 574,17
    +6,49 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    15 642,33
    +170,84 (+1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    370,70
    -9,16 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    3 662,45
    +40,82 (+1,13 %)
     

François Mitterrand : ce château discret et méconnu où il "abritait sa seconde famille" et sa Mazarine

·1 min de lecture

"Pour vivre heureux, vivons cachés." À 40 kilomètres de Paris, dans le petit village de Souzy-la-Briche, se trouve un château discret appartenant à la République française. Moins connu que le Fort de Brégançon, ou la Lanterne, Le Parisien s’est intéressé à ce lieu qui accueille depuis 1972 les différents présidents et Premiers ministres, dont François Mitterrand. Il s’est servi de cette villégiature située dans l’Essonne pour y "abriter sa seconde famille" et Mazarine, sa fille cachée.

C'est au début des années 1980 que François Mitterrand est tombé sous le charme de cette résidence bucolique. Le Président adorait lire assis sur un banc dans le parc, "en regardant Mazarine s’adonner à l’équitation". Rien n’était trop beau pour la fille secrète du dirigeant socialiste. À tel point qu’il avait fait construire le manège dans lequel elle montait à cheval. Le président s’y sentait bien. Il pouvait relâcher la pression et apprécier, sans peur d’être vu, son intimité. François Mitterrand pouvait y passer de "longues matinées paresseuses", note le quotidien en citant un écrit de l’ancien chef de l’État.

Caché derrière d’épais murs de pierres, gardés par deux tourelles imposantes, le château de Souzy-la-Briche plaît toujours autant. Si Nicolas Sarkozy et François Fillon ne sont pas vraiment tombés sous le charme de la demeure, les différents Premiers ministres des gouvernements suivants en ont bien profité. D’ailleurs, Jean Castex, le nouveau Premier ministre s’y est déjà rendu plusieurs (...)

Lire la suite sur le site de GALA

« Il y a les opportunistes et les cyniques »… Quand François Baroin parle de Marine Le Pen
Eric Dupond-Moretti : 70 000 euros par mois... ce salaire qu'il a perdu en devenant ministre
Meghan Markle : ce post énigmatique et très critique fait par sa meilleure amie Jessica Mulroney
Adele et sa blague rigolote sur son poids : “Je n’ai apporté que la moitié de moi”
Le prince Andrew encore puni : le vilain petit canard de la famille privé du Noël royal