La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 621,36
    +422,04 (+1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0091 (-0,65 %)
     

François Asselin, CPME: "Les PME se mobiliseront pour proposer la vaccination à leurs salariés"

·2 min de lecture

INTERVIEW – Les entreprises seront "mises à contribution" dans la stratégie nationale de vaccination contre le Covid-19, a indiqué Elisabeth Borne, la ministre du Travail. Les défis logistiques et organisationnels, ainsi que le coût d’une campagne, pourraient freiner les plus petites d’entre elles. François Asselin, président de la CPME, assure que, malgré tout, une très forte majorité des TPE et PME se dit prête à organiser cette vaccination.

Dans les starting-blocks. L'arrivée du vaccin d'AstraZeneca, - et dans la foulée, en France, - qui se conserve plus facilement que ceux de Pfizer et Moderna déjà utilisés, devrait donner un coup d’accélérateur à la campagne de vaccination contre le en France. Notamment parce qu’elle devrait aussi permettre à terme aux entreprises d’organiser leurs propres campagnes de vaccination à destination de leurs salariés. La ministre du Travail, , l’appelle de ses voeux. "Quand on généralisera la vaccination, elles [les entreprises, NDLR] seront mises à contribution", a-t-elle indiqué sur Franceinfo le 5 janvier.

Approvisionnement en doses, conservation, acte de vaccination, volontariat des salariés, secret médical… La vaccination en entreprise . Certains professionnels des ressources humaines ou de la médecine du travail pointent le risque de discrimination entre les grands groupes du CAC 40 d’un côté, qui auront les moyens de lancer une vaccination à grande échelle, et de l’autre, les PME et TPE. François Asselin, président de la CPME, reconnaît que la vaccination sera plus facile à organiser pour les grands groupes, soulignant que les petites entreprises sont, dans la majorité, "prêtes" à le faire.

Lire aussi

Challenges – Comment les petites entreprises, malmenées par les restrictions sanitaires, accueillent-elles le fait d’être "mises à contribution" par le gouvernement dans la campagne de vaccination?

François Asselin – Nous avons réalisé et, sur cette question de la vaccination, il en ressort qu’une très forte majorité d’entre eux (65%) se disent prêts à organiser des campagnes de vaccination dans leurs locaux professionnels. Ces entreprises, dont la pérennité est parfois menacée par les restrictions liées au Covid-19, savent que la sortie de crise dépend aussi de l’avancée de la vaccination. Il faut que le plus grand nombre de Français soient protégés pour pouvoir espérer un retour à une activité normale. Mais les TPE et PME n’ont pas attendu la vaccination pour p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi