Marchés français ouverture 4 h 52 min

Française des Jeux : mais qu’est-ce qui fait monter l’action ?

Le succès de l’introduction en Bourse n’était donc pas un feu de paille. Depuis qu’elle a rejoint la cote parisienne, l’action Française des Jeux s’est envolée de 47%.

Après un parcours déjà très honorable en fin d’année dernière, le titre a appuyé sur l’accélérateur le 13 février dernier suite à l’annonce des (bons) résultats annuels du groupe. En quatre séances de Bourse, il a bondi de 20%.

La capitalisation boursière de la Française des Jeux dépasse désormais largement les 5 milliards d’euros. Elle représente 25 fois le profit net estimé pour 2020. Un niveau de valorisation habituellement réservé aux champions du luxe ou de l’aéronautique.

Comment expliquer un tel succès ? L’engouement des investisseurs pour l’action FDJ tient selon nous à trois caractéristiques de l’action : elle offre un profil rare, son flottant est limité et son statut boursier est peut-être en train d’évoluer dans un sens favorable.

Dans la cour des LVMH, Airbus et consorts

À l’occasion de la publication de ses comptes 2019, la Française des Jeux a augmenté ses objectifs pour 2020. Les dirigeants prévoient une hausse des ventes de 5% et une marge brute d’exploitation supérieure à 20%, contre 17,7% en 2019.

Avant ces annonces, l’action FDJ était plutôt considérée comme une valeur défensive classique. Le rythme de croissance promis pour 2020 et la hausse de la rentabilité l’ont peut être fait basculer dans le camp, très prisé des investisseurs ces dernières années, des titres dits «défensifs de croissance». «Défensif» car les résultats du groupe sont peu sensibles à la conjoncture et «de croissance» car ils augmentent de manière soutenue et régulière.

Une progression de 5% du chiffre d'affaires est certes encore loin du rythme affiché par les groupes de luxe ou l’aéronautique – valeurs de croissance par excellence. Mais Française des Jeux dispose a Cliquez ici pour lire la suite