Marchés français ouverture 4 h
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • Nikkei 225

    28 489,32
    +205,40 (+0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,1302
    +0,0009 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    23 583,91
    -268,33 (-1,12 %)
     
  • BTC-EUR

    50 584,21
    -541,81 (-1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 440,66
    +11,73 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     

Les Français ont-ils des raisons d'être toujours plus déprimés que les autres?

·2 min de lecture

La rédaction de l'hebdomadaire britannique The Economist a décrypté l'étrange mal "décliniste" qui ronge l'opinion et la confiance des Français. Un paradoxe, alors que les performances sanitaires et économiques sont précisément au rendez-vous.

Lors d'un débat , les cinq candidats ont rivalisé de pessimisme pour annoncer le désastre qui menace la France. Quant à la , elle fulmine contre "la disparition de la France telle que nous la connaissons". Une inquiétude largement ressentie dans le pays. , 75 % des personnes interrogées estimaient que la France était "en déclin".

Incités à indiquer leur état d’esprit dans un autre sondage, les Français l’ont majoritairement résumé en trois mots : "incertitude", "inquiétude", "lassitude". : le pays s’en sort plutôt bien, et sur plusieurs plans, mieux que ses voisins. La reprise de la pandémie y est moins violente qu’en Allemagne, et la proportion de la population vaccinée plus grande qu’Outre-Rhin ou au Royaume-Uni. L’économie repart et le PIB, tout comme le chômage, est revenu à son niveau d’avant la pandémie.

"Nous assistons, dans des secteurs comme le secteur manufacturier, à une création nette d’emplois que nous n’avions pas vue depuis longtemps", se félicite Ludovic Subran, chef économiste chez l’assureur Allianz. Alors pourquoi les Français sont-ils convaincus que leur pays part à vau-l’eau ?

Président des riches

Trois raisons à cela. Dans ce pays où quatre des candidats à la présidence se déclarent anticapitalistes, une des explications pourrait être la suspicion à l’égard des gains financiers générés par la reprise. Les aides accordées durant la pandémie ont permis de sauver un très grand nombre d’emplois, mais elles enrichissent aussi ceux qui ont investi dans les entreprises qui en ont bénéficié. Et si les Français jugent normale la sauvegarde des emplois, les bénéfices empochés par les actionnaires sont considérés dans certains milieux comme illégitimes. Emmanuel Macron a d’ailleurs .

Attentes excessives

Deuxième raison : la structure des institutions françaises génère presque automatiquement de la déception. Un Etat central fort dirigé par un président doté d’importants pouvoirs suscite des attentes excessives de l’un et de l’autre. Les difficultés à s[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles