Marchés français ouverture 8 h 59 min

Ces Français qui ont fait fortune grâce au bitcoin

Passée de technologie mystérieuse à investissement hautement spéculatif, la monnaie virtuelle est aussi un business dans lequel brillent de nombreux Français. Echantillon.

Lorsque le patron du Sof’s Bar tend son smartphone aux clients, c’est qu’il espère un paiement dans une devise un peu particulière : le bitcoin. Cet établissement parisien fut l’un des premiers, dès 2013, à accepter la monnaie virtuelle. Quand le gérant Sofiane Bouhaddi s’est lancé, un mojito coûtait seulement 0,25 bitcoin. Aujourd’hui, ce montant correspond à plus de 3.000 euros ! Et comme notre barman assure n’avoir dépensé aucun de ces bitcoins encaissés depuis quatre ans… cela le place à la tête d’une petite fortune !

Enfin, si les valeurs stratosphériques atteintes par cette monnaie fin 2017 se maintiennent. Pensez donc : alors que 1 bitcoin s’échangeait à 900 euros en janvier 2017, la devise électronique s’arrachait à plus de 14 000 euros fin décembre quelques jours après avoir enregistré un record à 17.000 euros. Connaît-on la raison de cette folle progression ? Pas vraiment. La spéculation fait partie intégrante de son histoire, rythmée par des pics et des krachs retentissants. Cette monnaie virtuelle inventée en 2009, sans autorité émettrice, repose sur la blockchain, un réseau informatique grâce auquel on peut réaliser des transactions sans intermédiaire en utilisant la cryptographie.

>> À lire aussi - Les pionniers du bitcoin à la tête de fortunes colossales ? Pas si sûr

LE BUSINESS DE LA SÉCURITÉ

Depuis quelques mois, de nombreux particuliers se sont lancés dans l’aventure, raflant en peu de temps des plus-values (ou déplorant des pertes) colossales. D’autres petits malins, comme les vendeurs de pelles à l’époque de la ruée vers l’or, ont préféré accompagner ces explorateurs : un business moins risqué… et très lucratif. Prenons le problème de la sécurité. Fin (...) Cliquez ici pour voir la suite