La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 989,41
    +196,74 (+0,57 %)
     
  • Nasdaq

    14 870,99
    +90,46 (+0,61 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1847
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    33 115,41
    -297,02 (-0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    978,08
    +2,18 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    4 420,99
    +18,33 (+0,42 %)
     

Frais de transport domicile-travail : ce que votre employeur doit vous rembourser

·1 min de lecture

Alors que le retour sur site s'organise progressivement depuis quelques semaines, les salariés sont de plus en plus nombreux à reprendre le chemin du travail. Que vous utilisiez votre vélo, les transports en commun, le train ou encore le covoiturage, sachez qu’il existe différents dispositifs qui vous permettent de vous faire rembourser une partie des frais liés à ces trajets. L’employeur a notamment l’obligation de prendre en charge, à hauteur de 50%, certains frais d’abonnement aux transports publics.

À côté de cette obligation légale, la loi d'orientation des mobilités (LOM) du 24 décembre 2019 a créé le “forfait mobilités durables”, dispositif facultatif qui encourage les modes de déplacements plus écologiques. Dans ce cadre, depuis le 11 mai 2020, une entreprise peut prendre en charge, si elle le souhaite, une partie des frais engagés par ses salariés pour se rendre au travail. Et ce, au moyen d’une allocation forfaitaire dont le montant est exonéré d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales dans la limite d’un plafond de 500 euros par an et par salarié. Le salarié peut ainsi obtenir un remboursement des frais engagés ou se voir remettre de la part de son employeur un titre-mobilité. On fait le point sur tous les remboursements auxquels vous pouvez prétendre.

Si vous utilisez les transports publics (bus, train, tramway, métro, etc.) pour vous rendre sur votre lieu de travail, vous pouvez bénéficier d’un remboursement partiel de votre abonnement. En effet, votre employeur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les allocations chômage revalorisées de 0,6% au 1er juillet
Salariés, fonctionnaires, professions libérales… ce qui change pour vous au 1er juillet
Télétravail, cantine... ce qui change en entreprise au 1er juillet
Le taux de chômage se stabilise à 8,1% au premier trimestre
Télétravail : votre employeur vous verse-t-il une indemnité ? Témoignez !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles