La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 314,22
    -80,79 (-0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0533
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 809,70
    -5,50 (-0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    16 102,29
    -143,44 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    402,56
    +1,13 (+0,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,08
    -0,14 (-0,17 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 402,80
    -79,65 (-0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 057,09
    -19,48 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2289
    +0,0033 (+0,27 %)
     

Frais de succession : quand la banque vous plombe à votre mort

Mort argent succession
Mort argent succession

« Frais de traitement de la succession » : voici le plus souvent comment les banques présentent ces lignes de tarifs synonymes de décès du titulaire des comptes. Ici, ni frais d'obsèques, ni sommes versées au notaire : ces frais de traitement sont censées couvrir la clôture des différents comptes (compte courant et épargne) mais aussi « des moyens de paiement, des factures en cours » ou autres « interventions nécessaires, en fonction du degré de complexité de la succession », plaide la Fédération bancaire française (FBF). S'ajoutent toutefois très souvent à ces frais de traitement des frais de virement externes parfois très élevés, pour verser l'argent aux ayants-droit, si les héritiers sont dans un autre établissement que le défunt.

Résultat : à de (très) rares exceptions près, les banques facturent chaque succession en prélevant des frais sur les comptes bancaires au moment de reverser l'argent aux héritiers. Combien ? Prenons une succession « simple », du point de vue de la banque, de 15 000 euros traitée en moins de 2 mois, autrement dit un dossier qui n'implique a priori pas de surcharge de paperasse administrative. Verdict, sur la base des relevés tarifaires effectués par MoneyVox : 216 euros en moyenne au 1er novembre 2022 pour ce « profil type », contre 224 euros à la Toussaint 2021.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Epargne : faut-il aujourd'hui préférer le Livret A à l'assurance vie ?
- Chauffage au bois : allez-vous toucher la prime exceptionnelle de 200 euros ?
- Mutuelle : ce qui vous attend pour le prix de votre complémentaire santé en 2023