La bourse est fermée

Frais de notaire : quelle marge de négociation ?

Benoît LETY
1 / 1

Frais de notaire : quelle marge de négociation ?

1 - « Frais de notaire » : est-ce la rémunération du notaire ?

Non, pas entièrement ! Même si les notaires interviennent dans des domaines très variés (famille, immobilier, entreprise…), l’appellation « frais de notaire » fait le plus souvent référence aux frais d’acquisition gonflant le coût global d’un achat immobilier. Car la ligne « frais de notaire » apparaissant parfois sur votre simulation de crédit immobilier sera effectivement ponctionnée par le notaire. Pour un achat de 200 000 euros dans l’ancien, 15 700 euros de « frais d’acquisition » vont s’ajouter selon le simulateur des notaires de Paris. Mais environ 80% de cette somme va au Trésor public (droits d’enregistrement), une partie finance les « débours » (frais administratifs et prestataires extérieurs) et 10 à 15% de cette somme constitue les émoluments du notaire, autrement dit sa rémunération.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Ticket restaurant : que peut-on vraiment payer avec ? (et 10 autres questions qu'on se pose)
- Coronavirus : faut-il craindre des pénuries dans les supermarchés ?
- Immobilier : à quoi servent les charges de copropriété ?