La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 704,45
    -736,50 (-3,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Des frais de livraison obligatoires à 3 € pour les livres : tout le monde perdant ?

Livres
Livres

Amazon n’en voulait pas, les librairies voulaient davantage. Quant aux internautes, ils pourraient revoir leurs habitudes de consommation. Le plan du gouvernement pour mettre fin à la gratuité des frais de livraison des livres semble ne convenir à personne.

La gratuité de la livraison des livres commandés sur Internet sera bientôt de l’histoire ancienne. Le ministère de la Culture entend fixer un montant minimum incompressible pour les frais de livraison, sauf lorsque le montant de la commande dépasse un certain seuil. C’est ce que rapporte le journal Les Échos dans son édition du 23 septembre 2022.

La mesure, qui doit encore franchir l’étape de la Commission européenne avant de pouvoir être applicable, vise sans aucun doute Amazon. La plateforme américaine de commerce électronique s’est imposée ces vingt dernières années comme l’un des principaux distributeurs de livres en France (il pèserait 10 % des ventes de livres dans le pays, selon une étude de 2020).

frais de livraison amazon
frais de livraison amazon

Amazon est d’ailleurs à ce titre souvent accusé d’être le fossoyeur des librairies : il faut dire que le site met à disposition des centaines de milliers de références et son usage est commode, puisqu’il est intégré à un service qui vend par ailleurs bien d’autres produits. Par rapport à une commande se faisant en un clic, et des usages qui évoluent, les librairies peinent à lutter.

[Lire la suite]