Marchés français ouverture 4 h 26 min
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • Nikkei 225

    28 498,91
    +214,99 (+0,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,1306
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    23 575,92
    -276,32 (-1,16 %)
     
  • BTC-EUR

    50 631,11
    -390,56 (-0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,31
    +16,38 (+1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     

Frais bancaires : ces lettres d'information qui vous coûtent (très) cher

·1 min de lecture
Courrier
Courrier

Être en situation de découvert bancaire non autorisé coûte cher. Entre les commissions d'intervention, les agios et les frais de rejet pour chèque sans provision, un compte débiteur peut vite générer une avalanche de frais bancaires si rien n'est fait.

Afin de signaler à leurs clients un dysfonctionnement sur leur compte, les banques leur envoient une lettre d'information préalable les incitant à régulariser leur situation au plus vite. Mais si l'intention peut sembler louable, ces lettres ont toutefois un prix - souvent élevé pour le consommateur.

Combien coûtent les lettres d'information préalable ?

Le prix d'une lettre d'information préalable pour compte débiteur non autorisé - envoyée par certaines banques pour vous inviter à approvisionner votre compte lorsque celui-ci est à découvert ou qu'il dépasse son autorisation de découvert - atteint en moyenne 13,25 euros (1). Plus étonnant encore, ce tarif augmente régulièrement. Selon les chiffres de l'Observatoire des tarifs bancaires, il aurait progressé de 1,23% entre le 31 décembre 2020 et le 5 janvier 2021.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Immobilier locatif : les astuces pour avoir un prêt malgré les nouvelles règles
- Crédit immobilier : quel taux sur 15, 20 ou 25 ans ?
- Trade Republic : est-ce si simple d'obtenir une action gratuite ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles