Marchés français ouverture 34 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1656
    +0,0038 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    25 729,54
    +319,79 (+1,26 %)
     
  • BTC-EUR

    53 511,84
    -343,63 (-0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 456,02
    +4,38 (+0,30 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Frais bancaires : des disparités entre régions... et au sein d'une même enseigne

·1 min de lecture
Tarifs bancaires - Différence entre régions
Tarifs bancaires - Différence entre régions

Chaque année, MoneyVox mène une grande étude sur les tarifs des banques, basée sur 3 profils de clients-type : Jeune, Classique et Premium. Et les résultats font de nouveau apparaître dans cette édition une certaine disparité de tarifs entre les territoires chez les banques traditionnelles.

Ainsi, sur la base de nos profils et calculs, un jeune client pourra se voir proposer un coût moyen annuel de 37,57 euros en Corse contre 43,42 euros en Bourgogne Franche-Comté, soit environ 15,5% d'écart. Mais attention, ce chiffre reste une moyenne, qui peut être élevée si certains établissements font particulièrement grimper les prix sur le territoire. Mieux vaut donc plutôt chercher dans chaque région la “perle rare”, l'établissement à la tarification la plus douce. Pour relativiser par exemple la modicité de la Corse et la cherté de la Bourgogne Franche-Comté, sachez que le jeune ne paiera que 20,50 euros par an à la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté (banque la moins chère de la région, qui possède pourtant la moyenne la plus élevée) contre 22,70 euros à la Banque Populaire Méditerranée (établissement le moins coûteux de la région ayant la moyenne la plus basse...).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : pourquoi le prélèvement augmente sur votre bulletin de paie
- APL, SMIC, prix du gaz... Ce qui change pour votre budget au 1er octobre
- Carte bancaire : la Société Générale mise à l'amende par la répression des fraudes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles