La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0057 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -23,10 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    15 127,06
    +275,49 (+1,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3314
    -0,0042 (-0,32 %)
     

Frais bancaires : ce qui change dimanche si vous êtes dans le rouge

Vincent MIGNOT
·1 min de lecture

25 euros par mois et 300 euros par an : depuis fin 2019, ce sont les montants maximums que peut vous facturer votre banque au titre des incidents de paiement : commissions d’intervention liées à un dépassement de découvert autorisé, frais de rejets de prélèvements ou de chèque, envoi de courriers, etc (1). Une condition toutefois pour bénéficier de ces plafonds : que vous soyez identifié par votre banque comme un client en situation de fragilité financière. Problème : jusqu’ici, les critères utilisés pour cela étaient différents selon les enseignes. En clair, à difficultés égales, vous pouviez être considéré comme financièrement fragile dans une banque et pas dans une autre.

Dès dimanche, cela devrait moins souvent le cas. Entre en effet en vigueur un décret qui apporte un peu d’ordre. Première règle : un client qui accumulera cinq irrégularités ou incidents au cours d'un même mois sera automatiquement considéré comme fragile financièrement pour 3 mois au moins. Jusqu’ici, ce seuil était laissé à l’appréciation des banques. Deuxième règle : un client dont le dossier de surendettement est en cours de traitement sera éligible instantanément. Auparavant, il fallait que le dossier ait été déclaré recevable.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Télétravail : ce que votre employeur doit prendre en charge
- Déménager lors du reconfinement : qui peut m'aider ?
- Confinement : cette fois, les offices des notaires restent ouverts