La bourse ferme dans 5 h 52 min
  • CAC 40

    7 044,33
    -37,68 (-0,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 135,61
    -23,02 (-0,55 %)
     
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0827
    -0,0029 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 920,20
    -19,00 (-0,98 %)
     
  • BTC-EUR

    21 171,03
    -503,83 (-2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    519,63
    -18,24 (-3,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,64
    -1,26 (-1,62 %)
     
  • DAX

    15 032,97
    -93,11 (-0,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 729,18
    -55,69 (-0,72 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2314
    -0,0040 (-0,32 %)
     

Fréjus : pourquoi les aides accordées à un quartier ont été suspendues

Wikimedia Commons

La qualification était historique. Mais la décision de l'agglomération de Fréjus l'est tout autant. Mardi 6 décembre, pour la première fois de son histoire, le Maroc a décroché son ticket pour les quarts de finale de la Coupe du monde. Un événement dans le pays, mais également en France où la communauté marocaine a fêté la victoire dans plusieurs villes. Sauf qu'il y a eu également de nombreux débordements. Comme à Fréjus, justement. Selon Actu Var, des heurts ont éclaté entre des jeunes et des policiers dans ce quartier, entre jets de pierres, bombes lacrymogènes et tirs de mortier.

Au final, il n'y a eu aucun blessé à La Gabelle et personne n'a été arrêté, mais le président de l'agglomération a fustigé des "événements inacceptables" avant d'aller plus loin : "Comme je l’avais indiqué, sans réaction ferme des habitants, les aides de l’agglomération sont immédiatement suspendues." Frédéric Masquelier annonçait sur Facebook également la réaffectation des "moyens mis sur place" dans d'autres quartiers.

Selon Actu Var, ces aides représentent tout de même la somme de 69.000 euros, répartie en plusieurs pôles : plus de la moitié (36.000 euros) pour une structure modulable (Algeco) qui sert à mettre en relation agents de l'agglomération et jeunes ; 11.000 euros pour des cours de français et de soutien aux femmes, ainsi que 20.000 euros pour créer une micro-crèche. Celle-ci devait être votée en conseil municipal ce 9 décembre. 2.000 euros devaient aussi être accordés à trois éducateurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraite : François Bayrou alerte sur les déficits et livre ses pistes de réforme
Budget 2023 : Élisabeth Borne déclenche un huitième 49.3 à l'Assemblée
Voilà pourquoi le télétravail serait "autodestructeur" pour le Royaume-Uni, selon le fondateur du groupe Dyson
L'Arctique, future zone de tension entre les US et la Russie ?
Menaces de coupures d'électricité : les groupes électrogènes ont le vent en poupe