La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 232,22
    -152,25 (-0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Frédéric Zeitoun ("Télématin") : ces terribles moqueries sur son handicap

·2 min de lecture

Jeudi 17 juin 2021, Frédéric Zeitoun s'est confié dans les colonnes de Gala sur son handicap. Le chroniqueur de Télématin a subi les railleries de ses camarades durant son enfance et son adolescence.

Depuis des années, Frédéric Zeitoun met à profit sa notoriété pour évoquer différentes revendications liées au handicap. En fauteuil roulant depuis l'enfance, le chroniqueur de Télématin ne connaît que trop bien les difficultés rencontrées par les personnes handicapées dans notre société au quotidien. Manque d'adaptations matérielles dans les lieux publics, mais aussi de tolérance et de patience de la part des usagers... "Le regard des gens n'était pas toujours bienveillant", a-t-il confié au magazine Gala, jeudi 17 juin 2021. Autant de difficultés auxquelles il a choisi de s'accommoder, même s'il n'a pas toujours su encaisser les regards et mots indélicats de ses pairs. A l'école, Frédéric Zeitoun a souvent été "moqué" et "stigmatisé" en raison de son handicap. Ces années-là, il choisit de les laisser loin derrière lui et ne souhaite pas se plaindre de ce qu'a pu lui amener de néfaste son handicap. "Je ne veux pas faire pleurer sur mon sort, mais il est vrai que j'ai été stigmatisé dès mon plus jeune âge", a-t-il déclaré. Le chanteur qui officie régulièrement sur France 2 admet tout de même que l'adolescence a été un passage particulièrement douloureux pour lui. "Au lycée, j'étais le seul élève en fauteuil roulant, j'ai été moqué, mais le fait de chanter a changé le regard sur moi. Et j'ai très vite décidé de positiver."

Ces railleries très douloureuses, le sourire de sa compagne semble les avoir reléguées au rang de vieux souvenirs. Il y a plus de trente ans, Frédéric Zeitoun (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles