Marchés français ouverture 8 h 27 min
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1288
    -0,0029 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    44 694,98
    +750,40 (+1,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 286,62
    +26,46 (+2,10 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

Forum maritime mondial : La stratégie de transition de la coalition « Getting to Zero » avec une action concertée est lancée - Une décarbonisation complète du transport maritime international d'ici 2050 est réalisable

·5 min de lecture

LONDRES, 28 octobre 2021 /PRNewswire/ -- Aujourd'hui, la coalition « Getting to Zero » a lancé sa « stratégie pour la transition vers un transport maritime sans émissions », une étude exhaustive des mesures que les gouvernements, l'industrie et les organismes internationaux doivent prendre pour assurer la transition vers l'objectif zéro émission d'ici 2050.

Par le passé, le secteur du transport maritime a connu des transitions et est donc en mesure de faire face à nouveau. Le rapport, préparé par l'University Maritime Advisory Services (UMAS) pour la coalition « Getting to Zero », démontre que cette transition est une occasion de créer de nouveaux marchés, de nouvelles technologies et de nouveaux emplois, ainsi que des avantages globaux pour la société.

Il s'agit du premier grand rapport sur le transport maritime à associer la théorie de la transition et la techno-économie. Il permet d'obtenir de nouvelles informations sur les éléments essentiels d'une telle transition : les exigences politiques, techniques, économiques et commerciales, et les actions nécessaires du secteur pour y parvenir.

« Depuis 2018, la discussion sur la décarbonisation a été dominée par les délibérations sur le choix du carburant de l'industrie et les possibilités en matière de tarification du carbone à l'OMI. Cette étude montre que la décarbonisation du transport maritime a besoin d'une perspective plus large. Il convient en outre d'accorder une plus grande attention aux nombreux leviers de changement qui peuvent et doivent être tirés, y compris aux niveaux national et régional », a déclaré le Dr Tristan Smith, professeur associé à l'UCL Energy Institute et auteur principal du rapport.

Le rapport conclut que la voie du carburant n'est pas prédéterminée, mais qu'elle sera influencée par les choix des années à venir. Cependant, à ce stade de la transition du transport maritime, les mesures commerciales et politiques les plus urgentes sont celles qui peuvent contribuer à accroître la production et l'utilisation de combustibles à zéro émission évolutifs, dérivés de l'hydrogène.

« Le leadership de l'industrie, la collaboration et l'investissement initial des secteurs privé et public sont essentiels pour amorcer la transition et réduire les coûts et les risques. En atteignant 5 % de carburants à zéro émission dans le transport maritime d'ici 2030, nous pouvons créer le point de bascule qui permettra une diffusion rapide dans les décennies à venir. Nous estimons qu'environ 10 % de la consommation totale de carburant des navires présentent des conditions prometteuses pour la transition vers des carburants zéro émission au cours des années 2020, ce qui rend cet objectif parfaitement réalisable », a déclaré Jesse Fahnestock, directeur de la recherche et de l'analyse au Forum maritime mondial, lors du lancement de la stratégie de transition au sommet annuel du Forum maritime mondial à Church House, à Londres.

Le rapport souligne que la transition vers une décarbonisation complète d'ici 2050 est possible, mais que tous les acteurs doivent s'y préparer, chacun à leur manière. Les pays et les entreprises qui ont le potentiel de soutenir et de déployer un transport sans émissions au cours de la présente décennie doivent commencer à travailler ensemble pour y parvenir. Ceux qui font face à des obstacles plus importants, gênant la prise de mesures, doivent préparer des stratégies souples et robustes pour le changement rapide à venir. Et toutes les parties devraient travailler à la mise en œuvre d'une action robuste à l'échelle mondiale par l'intermédiaire de l'OMI.

« Le succès ne repose pas sur une seule ligne de conduite, mais plutôt sur une série d'actions de différentes parties prenantes, qui peuvent se renforcer et se compléter pour décarboner pleinement le secteur d'ici 2050 », déclare Margi Van Gogh, responsable de la chaîne d'approvisionnement et des transports, Forum économique mondial.

La stratégie pour la transition vers l'expédition sans émissions a été préparée par l'UMAS pour la coalition « Getting to Zero », avec un financement par le partenariat Mission Possible Partnership (MPP).

À propos de la coalition « Getting to Zero »

La coalition « Getting to Zero » est une plateforme de collaboration dirigée par l'industrie qui rassemble les principales parties prenantes de l'ensemble des chaînes de valeur de l'industrie maritime et des carburants, ainsi que le secteur financier et d'autres acteurs engagés à faire des navires commercialement viables à émission zéro une réalité évolutive d'ici 2030. La coalition « Getting to Zero » est un partenariat entre le Forum maritime mondial, Friends of Ocean Action et le Forum économique mondial.

À propos du Forum maritime mondial

Le Forum maritime mondial est une organisation internationale à but non lucratif qui s'engage à façonner l'avenir du commerce maritime mondial afin d'accroître le développement économique durable à long terme et le bien-être humain.

À propos de Friends of Ocean Action

Friends of Ocean Action est un groupe unique de plus de 55 leaders mondiaux issus du monde des affaires, des organisations internationales, de la société civile, de la science et de l'université qui accélèrent la mise en place de solutions évolutives aux défis les plus urgents auxquels l'océan est confronté. Il est accueilli par le Forum économique mondial en collaboration avec le World Resources Institute.

À propos du Forum économique mondial

Le Forum économique mondial est l'organisation internationale pour la coopération public-privé. Le Forum engage les principaux dirigeants politiques, commerciaux, culturels et autres de la société à façonner les programmes mondiaux, régionaux et industriels. Il a été créé en 1971 en tant que fondation à but non lucratif et a son siège social à Genève, en Suisse. Indépendant et impartial, le Forum n'est lié à aucun intérêt particulier.

À propos de l'UMAS

L'UMAS fournit des services de conseil et entreprend des recherches pour un large éventail de clients dans les secteurs public et privé en utilisant des modèles du système de transport maritime, l'expédition de mégadonnées, et l'analyse qualitative et sociale de la politique et la structure commerciale du système de transport maritime. Les travaux de l'UMAS sont étayés par des données de pointe étayées par des modèles rigoureux et des pratiques de recherche, ce qui fait de l'UMAS un leader mondial dans deux domaines clés : l'utilisation de mégadonnées pour comprendre les moteurs des émissions du transport maritime et l'utilisation de modèles pour explorer la transition du transport maritime vers un avenir zéro émission. Pour en savoir plus, consultez le site suivant : www.u-mas.co.uk

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles