La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 982,70
    +190,03 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    14 874,21
    +93,68 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1850
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    33 237,07
    -178,88 (-0,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,06
    +6,16 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    4 420,56
    +17,90 (+0,41 %)
     

Fortunes: ces paysagistes qui créent les jardins des plus riches

·2 min de lecture

Pour réaliser les projets les plus fous de leurs riches commanditaires, les paysagistes modèlent la nature pour créer des chefs-d'œuvre. Peinture, opéra, gastronomie sont autant de sources d'inspiration.

Dans le XIIe arrondissement de Paris, la rue du Faubourg-Saint-Antoine hurle, sillonnée par les automobilistes. Entre deux échoppes, une grille étroite ouvre sur un long couloir menant à une courette plantée de bambous géants. Passé un atelier, c'est l'enchantement : du silence, des chants d'oiseaux, des plantes foisonnant sur les murs, les toits, des escaliers, une terrasse… Depuis ce luxuriant repère, Camille Muller dessine, depuis trente ans, des jardins-poèmes pour une clientèle de privilégiés, dont la famille Rothschild, l'écrivain Didier Decoin, les stylistes de Marithé + François Girbaud…

Lire aussi

Comme son professeur Gilles Clément ou son ex-apprenti Hugues Peuvergne, comme les stars de la profession Jean Mus ou Louis Benech, Camille Muller fait de la haute couture végétale. Challenges s’est penché sur son travail ainsi que sur celui de trois autres jardiniers paysagistes. Le Russe Alexandre Grivko imagine des jardins-opéras. Laure Quoniam, architecte de formation, conçoit son métier comme l'art de la mise en scène à l'air libre. Terrien et gourmand, Pierre-Alexandre Risser dessine des jardins faits pour le bonheur.

Comment ces artistes à part composent-ils avec les exigences de leurs clients ?" L'originalité d'un jardin, c'est la rencontre entre un propriétaire, un paysagiste et les contraintes d'un environnement", répond Laure Quoniam. Comme en écho, Camille Muller explique partir des contraintes naturelles :" Je cherche d'abord à composer avec un biotope." Les défis le stimulent." A Megève, j'ai créé un jardin perché à 1 200 mètres d'altitude, à Madagascar, une oasis dans un environnement aride. En Grèce, il fallait intégrer le vent et la sécheresse." Pour sa propriété d'Etretat, Alexandre Grivko ne pouvait pas, raconte-t-il, entrer en compétition avec la nature ayant produit les célèbres à-pics blancs. Perchées sur la falaise, les vagues de Phillyrea angustifolia taillés s'harmonisent à l'immense décor, comme un" miroir de la mer".

L'écologie à la sou[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles