Marchés français ouverture 4 h 46 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 603,85
    +361,64 (+1,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,2101
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    29 523,87
    +661,10 (+2,29 %)
     
  • BTC-EUR

    30 438,12
    -147,09 (-0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    722,62
    -12,53 (-1,70 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Les fortunes cumulées de Jeff Bezos et Elon Musk ont augmenté de 217 milliards de dollars en 2020

·2 min de lecture

Alors que de nombreux Américains ont été bouleversés économiquement par la pandémie et attendent maintenant une décision du Congrès pour savoir s'ils recevront bientôt un chèque de relance de 2 000 dollars (1 626 euros), les plus riches du monde ont enregistré des gains records en 2020. Les fortunes cumulées de Jeff Bezos et Elon Musk ont augmenté de 217 milliards de dollars (176 milliards d'euros), un montant qui pourrait permettre d'octroyer ces chèques de 2 000 dollars à plus de 100 millions d'Américains.

La personne la plus riche du monde, le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, pèse aujourd'hui environ 190 milliards de dollars (155 milliards d'euros), selon le Bloomberg Billionaires Index. Et le fondateur et PDG de Tesla, Elon Musk, a pris la deuxième place avec environ 170 milliards de dollars (138 milliards d'euros), passant devant Bill Gates de Microsoft. La fortune d'Elon Musk, en particulier, a connu la croissance la plus rapide en 2020, selon Bloomberg. Elle est principalement constituée d'actions Tesla, dont il détient environ 75%.

A lire aussi — Donald Trump signe finalement le plan de relance américain et réclame des chèques de 2 000 $ pour sa population

Ces chiffres surviennent alors que des millions de personnes aux États-Unis restent sans emploi en raison de la dévastation économique provoquée par la pandémie. En mars, le Congrès a adopté le premier plan de relance contre le coronavirus, qui comprenait 1 200 dollars (976 euros) d'aides directes aux Américains. Il s'agissait d'une tentative de compenser la ruine financière après la fermeture de petites entreprises dans tout le pays pour freiner la propagation du virus.

Les Américains ont attendu neuf mois pour recevoir une deuxième aide. En décembre, le Congrès a finalement conclu un accord sur le deuxième plan de relance, un accord qui comprenait des chèques de 600 dollars (488 euros) aux contribuables.

Mais la Chambre des représentants et le Sénat sont de nouveau en désaccord, les Démocrates de la Chambre faisant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Michelin prévoit jusqu'à 2 300 suppressions de postes pour devenir plus compétitif
Face à l'explosion des ventes en ligne, Amazon achète ses propres avions cargos pour assurer ses livraisons
Des rayons vides dans les magasins Marks & Spencer français à cause du Brexit
Elon Musk, Carlos Ghosn... Les hommes d'affaires les plus cités dans la presse en 2020
Voici pourquoi vous devriez trouver moins de prospectus dans votre boîte aux lettres dès 2021