La bourse ferme dans 4 h 31 min
  • CAC 40

    6 221,91
    +13,33 (+0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 985,52
    +9,24 (+0,23 %)
     
  • Dow Jones

    33 730,89
    +53,62 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,1966
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 747,20
    +10,90 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 154,18
    -1 481,37 (-2,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 362,29
    -13,48 (-0,98 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,85
    -0,30 (-0,48 %)
     
  • DAX

    15 244,17
    +35,02 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    6 970,55
    +30,97 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 857,84
    -138,26 (-0,99 %)
     
  • S&P 500

    4 124,66
    -16,93 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 642,69
    +21,70 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • GBP/USD

    1,3762
    -0,0018 (-0,13 %)
     

En forme, Deliveroo lance sa procédure d'IPO à Londres

par Simon Jessop et Abhinav Ramnarayan
·1 min de lecture
EN FORME, DELIVEROO LANCE SA PROCÉDURE D'IPO À LONDRES

par Simon Jessop et Abhinav Ramnarayan

LONDRES (Reuters) - Deliveroo a officiellement annoncé lundi son intention de s'introduire à la Bourse de Londres dans le cadre d'une opération qui pourrait valoriser la plate-forme britannique de livraison de repas à plus de sept milliards de dollars (5,9 milliards d'euros) sur la base du financement privé bouclé en janvier.

Cette IPO pourrait être la plus importante de la place londonienne en trois ans.

Deliveroo a publié lundi un document d'intention en vue d'une entrée en Bourse marquant le début du processus de cotation.

Dans ce document, le groupe indique également avoir accru l'an dernier de 64,3% le nombre de transactions traitées sur sa plate-forme à 4,1 milliards de livres (4,7 milliards d'euros) contre 2,5 milliards en 2019.

Deliveroo a aussi réduit sa perte nette ajustée à 223,7 millions de livres contre 317,3 millions de livres en 2019.

"Aujourd'hui, Deliveroo est beaucoup plus grand que je n'aurais jamais imaginé", s'est félicité le fondateur et directeur général, Will Shu.

"Nous construisons des restaurants réservés à la livraison, livrons des produits d'épicerie, mettons en place des outils afin que les restaurants se numérisent, des éléments que je n'avais jamais envisagés lors de notre lancement", a-t-il ajouté.

Dans le cadre de son IPO, Deliveroo a confirmé qu'il allait émettre deux catégories d'actions afin de donner à Will Shu davantage de contrôle sur les activités du groupe.

(version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)