La bourse ferme dans 5 h 8 min
  • CAC 40

    6 659,28
    -10,57 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 166,19
    -0,64 (-0,02 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1628
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 779,10
    +8,60 (+0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    55 046,80
    +1 048,03 (+1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 483,56
    +20,20 (+1,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,28
    -0,68 (-0,82 %)
     
  • DAX

    15 525,23
    +9,40 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 217,96
    +0,43 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0039 (-0,29 %)
     

Ford et Volkswagen s’allient pour défaire le Kangoo de Renault

·2 min de lecture

De l’alliance entre Volkswagen et Ford annoncée en janvier 2019, le public n’a retenu que les projets de voitures électriques et autonomes. Moins sexy est ce rival du Kangoo, qui n’en est pas moins le premier fruit de cette collaboration industrielle.

Ce qui est intéressant, avec les véhicules utilitaires légers (VUL), c’est qu’il s’en vend de fortes quantités, sur de longues périodes. Quand la carrière d’un véhicule de tourisme s’étend sur cinq à sept années, celle d’une fourgonnette dépasse aisément les dix ans. Et comme le délai d’amortissement est plutôt rapide, les constructeurs de véhicules utilitaires disposent de davantage de temps pour engranger des bénéfices. De quoi faire du VUL une activité très lucrative.

Pour autant, les constructeurs n'hésitent pas à s’allier pour partager les frais de conception de leurs utilitaires : voilà qui s’avère de bonne gestion, en ces temps difficiles, où les actionnaires préfèrent investir dans la voiture électrique et autonome. Partager les frais d’études et les moyens de production permet de diminuer le tarif du ticket d’entrée. L’image de marque des partenaires n’a pas à en souffrir, puisque la clientèle des professionnels ne semble pas s’offusquer de voir le produit d’un constructeur lui revenir sous la marque d’un autre. Les particuliers, en revanche, n’apprécient guère ce genre de tours de passe-passe : eux réclament davantage de subtilité.

Volkswagen assemblera le Ford Transit Connect, quand Ford produira le prochain Volkswagen Transporter

Le marché du VUL se divise donc en deux catégories : d’un côté, les constructeurs qui conçoivent et fabriquent des fourgonnettes ; de l’autre, ceux qui paient pour apposer leur blason sur les modèles d’un autre. Traditionnellement, se rangent dans la première catégorie les marques Fiat, Renault, Ford, Volkswagen, Peugeot et Citroën ; quand Opel, Nissan et Toyota appartiennent à la seconde. Toutefois les frontières entre ces deux camps s’avèrent très mouvantes, à mesure que se nouent et dénouent les alliances industrielles et que s’opèrent les fusions capitalistiques.

Lire aussi

La constitution du Groupe Stellantis, en début d’année a ainsi pas mal chamboulé le paysage. Après s’être reposé sur Renault durant près de deux décen[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Nissan va lancer son Kangoo produit en FranceDacia attaque de biais le Kangoo avec son JoggerMercedes dévoile son Citan... un simple Renault Kangoo avec l'étoileRenault Kangoo et Volkswagen Caddy: ludospaces peu ludiquesPourquoi les Kangoo, Berlingo et Caddy conservent tant d’adeptes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles