Marchés français ouverture 7 h 24 min
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0477
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 566,73
    -1 742,69 (-5,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,57
    -20,11 (-3,00 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Ford S-Max hybride: un Renault Espace "écolo" soumis à un gros malus écologique

ESSAI AUTO DU WEEK-END - Voilà l'ultime version du monospace S-Max, apparu en 2006. Doté d'une technologie hybride très proche de celle de Toyota, cet engin reprend la mécanique du SUV Ford Kuga. A part la raideur des suspensions et des pneus, cet engin peut séduire. Avec son vaste habitacle, sa sobriété et sa douceur de fonctionnement. Mais l'embonpoint dû aux sept places et aux batteries le rend passible d'un... gros malus écologique. Ce n'est pas le moindre des paradoxes.

C’est la fin ! Pourtant, Ford ne veut pas voir mourir son S-Max ! Ce monospace stylé, dans la lignée des Renault Espace, avait créé l’événement en… 2006. Dynamique, surbaissé par rapport à ses concurrents d’alors, il innovait par son caractère dynamique. Seize ans plus tard, son succès d’antan n’est plus hélas qu’un souvenir. Renouvelé en 2015, il se voit doté, avant sa retraite, de la motorisation hybride ultra-moderne du SUV Ford Kuga. Une technologie essence-électrique proche de celle de Toyota, avec une transmission par train épicycloïdal à effet CVT, dont la variation du rapport est contrôlée par un moteur électrique faisant office de générateur.

En dépit de brevets communs, les moteurs et la boîte baptisée e-CVT sont bel et bien d’origine Ford. Les roues antérieures sont soit mues par le moteur électrique de propulsion annonçant 125 chevaux, soit par le gros 2.5 atmosphérique de 152 chevaux, soit les deux en cas de besoin. Mais les deux puissances ne se cumulent pas! La traction électrique est alimentée par une batterie lithium-ion de 1,1 kWh qui permet de rouler 2 à 3 kilomètres en mode zéro émission. Pas beaucoup. Mais le système se recharge vite au freinage.

Habitabilité généreuse

On retrouve ce qui faisait le charme du S-Max, à savoir une ligne originale et une habitabilité généreuse. L’accessibilité est pratique, même si elle n'apparait pas extraordinaire aux places avant en raison d'un arc de pavillon trop arrondi. Ford a également bien étudié la fonctionnalité, avec des sièges arrière coulissants et réglables individuellement. La troisième s’efface, elle, parfaitement dans le plancher du coffre, préservant une vaste soute. On a donc tous les avantages du vrai monospace. On apprécie aussi la luminosité, malgré les montants épais à l’avant.

La planche de bord se veut plus cossue que la précédente d’avant 2015, avec moins de plastiques en toc. La qualité de fabrication semble avoir progressé. Mais les grincements et crissements, incongrus sur une voiture d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles