La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    31 073,48
    -328,53 (-1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,2095
    -0,0091 (-0,75 %)
     
  • Gold future

    1 728,30
    -47,10 (-2,65 %)
     
  • BTC-EUR

    38 979,58
    -2 350,41 (-5,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    945,12
    +11,98 (+1,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,92
    -1,61 (-2,53 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 272,14
    +152,71 (+1,16 %)
     
  • S&P 500

    3 832,07
    +2,73 (+0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3952
    -0,0061 (-0,44 %)
     

Ford préfère Google à Microsoft pour ses voitures connectées

·2 min de lecture

A compter de 2023, des millions de véhicules des marques Ford et Lincoln seront équipés de l'assistant vocal de Google et de Google Maps et Google Play. De quoi aider Android à combler une part de son retard sur Microsoft et Amazon.

La Ford Motor Company fait grand cas du système d’exploitation Sync de quatrième génération, fraîchement lancé dans sa voiture 100 % électrique Mustang Mach-E. L’un comme l’autre incarnent l’avenir pour le constructeur américain, contraint de miser gros sur l’électrification de ses motorisations, autant que sur la connectivité de son système d’infodivertissement. L’écran tactile du système Ford Sync trône au centre de la planche de bord de chacune de ses voitures — pick-up et fourgonnettes compris — et fait dorénavant figure d’accessoire indispensable. Mieux vaut s’assurer par conséquent que son interface soit d’un maniement aisé.

Bientôt, une interface Android dans votre voiture Ford

A peine lancée, la quatrième version du Ford Sync semble vouée à être vite supplantée. Pas seulement parce que l’obsolescence est la règle, dans le domaine de l’électronique. Ford vient en effet de préférer Google à Blackberry et à Microsoft pour assurer le développement des prochaines moutures de son système Sync : la plateforme QNX de Blackberry va bientôt céder la place à Android, conformément à un accord d’ampleur annoncé officiellement le 1er février 2021.

C’est "dans le but de réinventer l'expérience du véhicule connecté" que Ford a choisi d’adopter le système d’exploitation mobile Android. A partir de 2023, des millions de véhicules des marques Ford et Lincoln seront équipés par défaut de l'assistant vocal de Google, de l'application Google Maps et de la boutique de contenus audio Google Play. Chaque utilisateur pourra télécharger les applications Android, tout en restant libre de préférer l’assistant Alexa d’Amazon ou le système d’Apple. Car le prochain système Ford Sync restera compatible, plus que jamais, avec les protocoles CarPlay (Apple) et Android Auto (Google).

Ford choisit le cloud de Google pour ses usines et voitures

Le contrat signé pour une durée de six années ne s’arrête pas à l’interface Sync : Ford a sélectionné le stockage de données en ligne de Google pour [...]

Lire la suite sur challenges.fr

Ford Mustang Mach-E : douée, mais rien à voir avec une vraie Mustang Comment la BMW Série 5 économise votre smartphoneGoogle va rémunérer une partie de la presse française au titre du "droit voisin"Vie privée: avant un renforcement de la régulation en Europe, Apple montre patte blancheAvec sa Vision Urbanaut, Mini partage son idéal de la voiture autonome