La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    31 177,68
    +1 287,49 (+4,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Ford Mustang Mach-E : douée, mais rien à voir avec une vraie Mustang

·2 min de lecture

ESSAI – La Ford Mustang se convertit à l’électricité. Ou plutôt, Ford profite de la renommée de sa "pony car" pour mieux vendre son nouveau SUV électrique. Mais au volant, celui-ci présente plutôt une similitude étrange avec les Tesla.

Il y a quelques mois, l’état-major d’Aston Martin nous confiait qu’il espérait bien vendre le DBX (lire notre essai de l'), son premier SUV, aux propriétaires des sportives de la marque. Ainsi, les clients pourraient enfin rouler en Aston toute la semaine. En appelant Mustang son premier SUV électrique, Ford espère sans doute la même pirouette. Personne n’est dupe : le Mustang Mach-E n’a pas pour but de remplacer la fameuse "pony car". Il s'agit même d'une usurpation d'identité ! Mais il se veut parfait complément pour rouler sans brûler une goutte d’essence la semaine. Accessoirement, un SUV badgé Mustang aura forcément une aura supérieure à n’importe quel produit chinois aux dents longues… Même si le modèle en question provient d’une marque qui a plus d’expérience que Ford dans le domaine de l’électrique ! Face à une révolution du marché qui rebat les cartes entre les constructeurs, tous les coups sont permis. Car les ambitions sont grandes, comme le confie Louis-Carl Vignon, patron de Ford France : "Ce n'est pas un véhicule de niche. Nous visons des volumes équivalents à ceux de la Tesla Model 3."

Il n’y a donc pas de logo Ford sur cette Mustang Mach-E. Que des silhouettes de chevaux galopant, sur la (fausse) calandre, le hayon et le moyeu du volant. Le regard froncé, le capot modelé, le dessin des hanches et les feux arrière formés de trois bandes verticales font aussi écho au mythe, lancé en 1964 et toujours vivace. Seule faute de goût : un empattement très, très long (2,98 m pour une longueur totale de 4,71 m). Du coup, la roue arrière apparaît très (trop) reculée. Le porte-à-faux est réduit à sa plus simple expression. Dommage, alors qu’il s’agit là d’une signature typique de la Mustang. Les traits sont là, pas les proportions.

"Pas une vraie Mustang"

Si l’empattement de la Mustang Mach-E est aussi long, c’est pour une bonne raison, purement rationnelle. Il s’agissait de caser le plus de batterie possible entre les quatre roues. Car ce SUV électrique Ford rep[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Autonomie, charge rapide... Que valent les voitures électriques sur autoroute ?BMW iX3, le SUV électrique qui pourrait vous faire renoncer au DieselJaguar I-Pace : pourquoi Challenges a mis zéro à la voiture de l'annéeDe Zurich à Milan en Mercedes EQC : moins en retard que ses concurrentsVoici les tarifs du Tesla Model Y pour la France