La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 925,84
    +3 098,90 (+6,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Des forces spéciales américaines sont déployées en secret depuis un an à Taïwan

·1 min de lecture

Alors que les tensions sécuritaires vont crescendo entre la Chine et Taïwan, la nouvelle ne devrait pas apaiser les esprits. D'après les informations du Wall Street Journal, les États-Unis ont secrètement déployé, depuis au moins un an, une vingtaine de membres des forces spéciales ainsi que des Marines sur l'île, revendiquée par la Chine, pour y former les troupes locales.

Envoyé par l'administration Trump et toujours sur place actuellement, ce contingent est chargé d'entraîner de petites unités de l'armée taïwanaise, en mer et sur terre. Un porte-parole du Pentagone, cité par The Guardian, n'a pas directement commenté ces révélations, tout en avançant que le soutien américain diplomatique et défensif à Taïwan "reste aligné contre la menace actuelle" — à savoir Pékin.

À lire aussi — Incursion record de 56 avions chinois dans l'espace aérien taïwanais

L'article du quotidien américain, publié jeudi 7 octobre, a précédé de vingt-quatre heures une nouvelle prise de parole de la présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, à l'occasion d'un forum sécuritaire à Taipei.

"Taïwan ne cherche pas la confrontation militaire", a-t-elle affirmé ce vendredi 8 octobre. "[L'île] espère une coexistence pacifique, stable, prévisible et mutuellement bénéfique avec ses voisins. Mais Taïwan fera également tout ce qu'il faut pour défendre sa liberté et son mode de vie démocratique."

Les dissensions ne cessent de croître entre Taïwan et Pékin, qui considère toujours l'île comme une province renégate amenée tôt (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un ingénieur nucléaire de l’US Navy arrêté pour avoir voulu vendre des informations à une puissance étrangère
Les panneaux de direction vont-ils être supprimés à Paris ?
Un sous-marin nucléaire d’attaque américain endommagé après une collision
L'Irlande et l'Estonie acceptent un impôt sur les sociétés à 15% pour aboutir à un accord mondial sur la fiscalité
La Chine pourra mener une invasion à grande échelle de Taïwan "d'ici 2025" selon le ministre de la Défense de l'île

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles