La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0392
    -0,0021 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 755,00
    +9,40 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    15 933,93
    -54,24 (-0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,55
    -1,39 (-1,78 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,78 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,07 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2072
    -0,0042 (-0,34 %)
     

Forêts : Pourquoi les Pays-de-la-Loire sont la région la moins boisée de France

Forêts : Pourquoi les Pays-de-la-Loire sont la région la moins boisée de France

NATURE - Malgré la présence de beaux massifs forestiers en Maine-et-Loire et Sarthe, la région Pays-de-la-Loire disposent d’une proportion d’arbres bien inférieure à la moyenne nationale

Peu réputés pour leur ressource en bois, les Pays-de-la-Loire constituent bel et bien la région la moins boisée de France. C’est ce qui ressort du récent inventaire forestier réalisé par l’Institut national de l’information géographique (IGN). Le territoire ligérien n’est en effet couvert qu’à 12 % par la forêt, soit environ 400.000 hectares boisés. Loin de la moyenne nationale (31 %) et, surtout, des championnes que sont les régions Corse (66 %) et Paca (52 %). Même l’Ile-de-France fait mieux (23 %). Comment expliquer cette situation ?

L’explication tient à l’histoire de l’aménagement du territoire en Pays-de-la-Loire. Au poids des villes et de l’agriculture en particulier. « C’est une région assez peuplée, justifie Nicolas Jannault, directeur régional de l’office national des forêts (ONF). C’est aussi une terre de bocages avec une agriculture dynamique, notamment dans le domaine de l’élevage. Les terres sont faciles d’accès. Ce qui explique qu’il n’y a pas eu de déprise agricole après-guerre, contrairement à bien des régions un peu montagneuses. »

Ce constat, accentué par l’essor du maraîchage, est particulièrement valable en Vendée, Loire-Atlantique et Mayenne, lesquels figurent parmi les départements les mo(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Feux de forêts : Près de 50 incendiaires présumés ont été interpellés cet été
Biodiversité : Jean-François rachète des parcelles de forêts pour mieux les préserver
Incendies : Non, la direction de l’Office national des forêts n’est pas une coquille vide depuis six mois