La bourse ferme dans 4 h 44 min
  • CAC 40

    6 690,98
    -85,27 (-1,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 048,39
    -61,12 (-1,49 %)
     
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1356
    +0,0063 (+0,56 %)
     
  • Gold future

    1 797,00
    +11,80 (+0,66 %)
     
  • BTC-EUR

    50 750,25
    +102,32 (+0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 459,39
    +30,46 (+2,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,18
    -1,77 (-2,53 %)
     
  • DAX

    15 064,96
    -215,90 (-1,41 %)
     
  • FTSE 100

    7 036,96
    -72,99 (-1,03 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     
  • Nikkei 225

    27 821,76
    -462,16 (-1,63 %)
     
  • HANG SENG

    23 475,26
    -376,98 (-1,58 %)
     
  • GBP/USD

    1,3343
    +0,0031 (+0,23 %)
     

« La forêt primaire offre le maximum de biodiversité, le maximum de captation du CO2… »

Quel message voulez-vous faire passer avec votre manifeste « Pour une forêt primaire en Europe de l’Ouest » ?

J’explique pourquoi nous avons besoin d’une forêt primaire notamment pour laisser au vivant sa place. Comme nous sommes au début de l’opération, je fais aussi ce texte pour que l’on ne perde pas en route les objectifs initiaux.

Vous insistez sur la beauté d’une forêt. Cet argument peut-il suffire à convaincre d’y dédier 70.000 hectares pour 1.000 ans, et plus ?

Certainement pas, car la beauté à elle seule ne peut suffire à justifier le projet. Je n’insiste pas que sur la beauté, mais il se trouve que j’aime bien la beauté et que l’on n’en parle jamais. Je me renseigne sur la beauté, sujet sur lequel il existe une bibliographie énorme qui porte surtout sur les aspects artistiques et très peu sur la nature. Pourtant, la nature primaire, vierge, se révèle incontestablement magnifique. Toutefois, ce n’est pas la seule raison pour laquelle il nous faut une forêt primaire.

La nature primaire, vierge, se révèle incontestablement magnifique

Justement, quelles autres raisons plus pragmatiques avancez-vous ?

Ces raisons sont déjà bien connues. La forêt primaire offre le maximum de biodiversité, le maximum de captation du CO2, le maximum de fixation du carbone, le maximum de fertilité des sols et le maximum de stabilité des sols puisque les arbres favorisent la descente des eaux de pluie jusqu’aux racines. Un tel projet pose des questions philosophiques et anthropologiques profondes. En effet, l’humain est réticent à se lancer dans un projet qui consiste justement à laisser faire la Nature, là où nous tendons à vouloir tout contrôler.

Francis Hallé. © JM Péchart, tous droits réservés
Francis Hallé. © JM Péchart, tous droits réservés

N’avez-vous pas l’impression qu’un obstacle à sa réalisation se trouve dans l’égo de l’espèce humaine ?

C’est effectivement le principal obstacle, voire le seul, à notre projet de forêt primaire en Europe de l’Ouest. L’être humain n’aime pas lâcher prise. Pour lui, une forêt en libre évolution...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles