La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 970,87
    +10,87 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    13 637,06
    +1,07 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,18
    -276,11 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2171
    +0,0027 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    29 391,26
    -767,75 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    26 268,33
    -118,66 (-0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    647,11
    -0,21 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    3 855,25
    -0,11 (-0,00 %)
     

Football : première femme à arbitrer un match de Ligue des champions, Stéphanie Frappart "n'en finit pas d'écrire l'histoire", salue Nadia Benmokhtar

franceinfo
·1 min de lecture

"Elle est un peu un symbole : c'est celle qui ouvre toutes les portes, puisqu'elle n'en finit pas d'être la première et d'écrire l'histoire", a expliqué l'ancienne joueuse Nadia Benmokhtar, consultante football de franceinfo, à propos de Stéphanie Frappart, qui a été désignée arbitre centrale de la rencontre masculine Juventus Turin-Dynamo Kiev mercredi 2 décembre en Ligue des champions.

>> Cinq choses à savoir sur Stéphanie Frappart, première femme arbitre en Ligue des champions

La Française de 36 ans devient ainsi la première femme à assumer cette responsabilité dans la prestigieuse compétition. "Pour en arriver à ce niveau-là, évidemment, c'est grâce à ses compétences mais elle a dû faire preuve d'une détermination encore plus forte que si elle était un homme", a souligné Nadia Benmokhtar.

franceinfo : Quand Stéphanie Frappart a-t-elle commencé à arbitrer ?

Nadia Benmokhtar : Elle a commencé à arbitrer à l'âge de 13 ans et elle a gravi ensuite les échelons les uns après les autres. Elle a aujourd'hui 36 ans. Et elle est un peu un symbole : c'est celle qui ouvre toutes les portes, puisqu'elle n'en finit pas d'être la première et d'écrire l'histoire. Elle a été la première à arbitrer en Ligue 2 en 2014, puis en Ligue 1 en 2019. Là, encore une fois, c'est la première à diriger une rencontre de l'UEFA Champions League, donc c'est une bonne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi