La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1967
    +0,0054 (+0,45 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -23,10 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    14 499,36
    +169,35 (+1,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3313
    -0,0044 (-0,33 %)
     

Foot - MLS - MLS : l'Inter Miami battu et pas assuré d'être en playoffs

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

L'Inter Miami a fragilisé sa place qualificative pour les barrages des playoffs de la MLS en s'inclinant mercredi soir au Texas contre le FC Dallas (2-1). Buteur décisif lors de la victoire de l'Inter Miami dans le derby de Floride contre Orlando, samedi dernier (2-1), Leandro Gonzalez Pirez a été moins inspiré mercredi soir face au FC Dallas (1-2). Le défenseur argentin a provoqué un penalty qui a permis aux Texans (Jara, 60e, 1-1) d'annuler l'avantage acquis par la franchise de Blaise Matuidi (qui a joué tout le match) en première période grâce à une passe décisive de Gonzalo Higuain, de retour de suspension (Pizarro, 33e, 0-1).

Le FC Dallas l'a finalement emporté sur sa pelouse de Frisco sur un but inscrit en fin de match (Hollingshead, 82e, 2-1).

Fragile 10e place Au classement de la Conférence Est, alors qu'il lui reste deux matches à disputer, l'Inter Miami conserve sa 10e place, la dernière qualificative pour les barrages d'accession aux playoffs, mais reste sous la menace des poursuivants, Chicago et Washington notamment. La soirée (11 matches) a qualifié une nouvelle franchise pour les playoffs, Kansas City (1-0 à Cincinnati). Mardi soir, Seattle, champion en titre, avait validé son ticket (2-0 à Vancouver).