La bourse ferme dans 1 h 38 min
  • CAC 40

    5 611,32
    -5,95 (-0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 603,22
    +0,55 (+0,02 %)
     
  • Dow Jones

    30 936,63
    +122,37 (+0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0045 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 835,80
    +5,90 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    30 643,02
    +470,03 (+1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    736,26
    +21,07 (+2,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,79
    +0,43 (+0,82 %)
     
  • DAX

    13 855,17
    +6,82 (+0,05 %)
     
  • FTSE 100

    6 714,56
    -6,09 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    13 099,98
    +101,48 (+0,78 %)
     
  • S&P 500

    3 788,23
    +19,98 (+0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3611
    +0,0024 (+0,18 %)
     

Foot - Maradona - Maradona : son médecin affirme avoir fait « tout ce qu'il pouvait » pour le sauver

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Leonardo Luque, le médecin qui s'occupait de Diego Maradona lors de sa fin de vie, s'est défendu ce dimanche après l'enquête ouverte à son encontre pour homicide involontaire. Mis en cause par les témoignages de trois des filles de Diego Maradona, mort mercredi à l'âge de 60 ans, son médecin personnel Leopoldo Luque, visé par une enquête pour homicide involontaire, a réagi ce dimanche. Le docteur qui avait opéré l'ancienne star argentine d'un hématome à la tête au début du mois est soupçonné d'une éventuelle négligence professionnelle. « Vous voulez savoir de quoi je suis responsable ? De l'avoir aimé, de m'être occupé de lui, d'avoir prolongé sa vie, de l'avoir améliorée jusqu'à la fin », a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse télévisée, entre deux sanglots. Luque a aussi assuré avoir fait « tout ce qu'il pouvait, jusqu'à l'impossible » pour un patient qui « faisait ce qu'il voulait », avant de décrire un patient « ingérable », selon lui. « Il aurait dû aller dans un centre de rééducation (après son opération). Il n'a pas voulu, et il ne voulait pas non plus d'un accompagnant thérapeutique », a par exemple témoigné le médecin de 39 ans. « Je suis fier de tout ce que j'ai fait, je n'ai rien à cacher » « Je suis neurochirurgien. Je suis la personne qui s'occupait de lui (depuis l'opération). Je suis fier de tout ce que j'ai fait. Je n'ai rien à cacher. Je suis à la disposition de la justice », a poursuivi Leonardo Luque, avant de préciser qu'il ne savait pas pourquoi aucune ambulance n'était présente devant le domicile de Maradona, comme ce devait être le cas en permanence. D'après le docteur, Maradona « était très triste et voulait rester tout seul », lors des derniers jours de sa vie, « et ce n'est pas parce qu'il n'aimait pas ses filles, sa famille, ou son entourage [...] Il était courageux ». Mais le jour de son 60e anniversaire, « il n'avait pas l'air bien ».