La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    47 912,52
    -4 417,89 (-8,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Foot - Maradona - Deux des filles de Maradona entendues dans le cadre de l'enquête sur la mort de la légende argentine

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Gianinna et Jana, deux des filles de Diego Armando Maradona, ont été longuement entendues vendredi par le procureur chargé de l'enquête pour homicide involontaire ouverte après la mort de leur père, le 25 novembre dernier. Gianinna (31 ans) et Jana (24 ans), deux des cinq filles de Diego Maradona, ont été entendues vendredi par le procureur en charge de l'enquête pour homicide involontaire ouverte afin de déterminer si des responsabilités peuvent être retenues dans le décès, le 25 novembre dernier à 60 ans, de la légende du football argentin. Les deux jeunes femmes ont été entendues l'une après l'autre pendant plusieurs heures et sont ressorties sans faire de déclarations. lire aussi Tous nos articles sur la mort de Maradona L'enquête se concentre autour de sept personnes susceptibles d'avoir commis une éventuelle négligence ou imprudence dans les traitements médicaux administrés au numéro 10 argentin, décédé d'un problème cardiaque dans sa résidence de Tigre, au nord de Buenos Aires. Il s'agit notamment du neurochirurgien Leopoldo Luque, de la psychiatre Agustina Cosachov et du psychologue Carlos Diaz, trois personnes désignées par les deux soeurs comme les « médecins traitants » de l'ancien joueur selon un avocat présent aux auditions. Commission médicale d'experts L'enquête ne fait que commencer. Le 8 mars, le procureur va convoquer une commission médicale d'experts pour mieux appréhender la chaîne de responsabilité. Elle sera composée de neuf experts, dont les médecins légistes qui ont pratiqué l'autopsie et des spécialistes de diverses disciplines médicales. Opéré début novembre d'un hématome à la tête, le champion du monde 1986 est décédé quelques semaines plus tard des suites « d'un oedème pulmonaire aigu secondaire et d'une insuffisance cardiaque chronique exacerbée », selon l'autopsie.