Marchés français ouverture 8 h 5 min
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,40 (+1,40 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +461,76 (+3,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 455,60
    +528,23 (+1,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1277
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 983,66
    +634,28 (+2,72 %)
     
  • BTC-EUR

    44 878,22
    -232,94 (-0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 308,39
    -12,89 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     

Foot - L2 - Toulouse retrouve la flamme et étrille l'AJ Auxerre en Ligue 2

·3 min de lecture

Toulouse, leader au classement, qui restait sur deux matches sans victoire, a fait voler en éclats l'AJ Auxerre (6-0). Le TFC est, plus que jamais, le grand favori pour la montée. Leader et grand favori pour la montée, Toulouse a frappé fort samedi après-midi dans le match de haut de tableau qui l'opposait à l'AJ Auxerre (6-0). Les trois buts inscrits en moins de vingt-cinq minutes lors de la première période n'avaient laissé que peu de doutes sur l'issue de ce choc. lire aussi le film du match Toulouse-Auxerre Malgré les absences de joueurs cadres comme Brecht Dejaegere ou Stijn Spierings, suspendus, le Téfécé avait décidé d'étouffer les Auxerrois et l'ouverture du score de Rhys Healey, bien lancé par Branco Van den Bommen (1-0, 4e), venait récompenser une entame de rencontre agressive des joueurs de Philippe Montanier. Un gros pressing qui payait encore, trois minutes plus tard. Rafael Rotao, attaquant brésilien arrivé cet été et qui n'avait joué que 14 minutes cette saison, s'échappait côté gauche. Il repiquait dans l'axe et sa frappe, touchée par Jubal, venait finir dans le petit filet gauche de Léon (2-0, 7e). Des Auxerrois totalement amorphes, puis réduits à dix Le match était alors totalement à sens unique avec des Bourguignons amorphes, incapables de ressortir proprement les ballons. Et la défense de l'AJA se faisait de nouveau déborder sur une récupération toulousaine. Ratao, encore, filait côté gauche avant de décaler Steve Mvoué. Pour son premier match de la saison en Ligue 2, le jeune attaquant (20 ans), à l'entrée de la surface, plein centre, trompait Léon d'une frappe sèche à ras de terre (3-0, 24e). lire aussi La 12e journée de Ligue 2 Empruntés, très vite mis sous pression et surtout incapables de réagir, les Auxerrois sont passés totalement à côté de ce rendez-vous. Les absences de Coeff, Ndom ou Sakhi ne peuvent en aucun cas expliquer le visage, samedi au Stadium, de cette équipe, qui restait sur six matches sans défaite. Tout est allé à l'envers à l'AJA, à l'image de ce geste inutile de Rémy Dugimont sur Desler, certes dans le jeu, mais qui obligeait l'arbitre, Franck Schneider, à sortir le carton rouge (49e). Les Toulousains, eux, auront eu tout bon. Dans l'envie de se projeter, dans les duels, la spontanéité et, souvent dans ces cas-là, avec une réussite insolente. Trente secondes après le retour des vestiaires, le ballon, sur la frappe contrée de Healey, arrivait sur Rotao qui ne se posait pas de question. Dos au but, il tentait une talonnade et le ballon, après être passé entre les jambes de Pellenard, trouvait le fond des filets auxerrois (4-0, 46e). À dix contre onze, la suite fut un calvaire pour Auxerre qui encaissait un cinquième, avec le doublé de Healey (72e), et un sixième but sur une tête de Nicolaisen (84e). À la grande joie des bruyants supporters toulousains, plus de 10 000 samedi, qui sont repartis du Stadium en chantant et avec de l'espoir plein la tête. lire aussi Le classement de Ligue 2

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles