La bourse ferme dans 5 h
  • CAC 40

    6 965,67
    -16,29 (-0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 147,12
    -17,48 (-0,42 %)
     
  • Dow Jones

    34 168,09
    -129,61 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,1191
    -0,0054 (-0,48 %)
     
  • Gold future

    1 809,50
    -20,20 (-1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    32 674,22
    -1 397,53 (-4,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    832,21
    -23,60 (-2,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,36
    +0,01 (+0,01 %)
     
  • DAX

    15 380,56
    -78,83 (-0,51 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,42
    +30,64 (+0,41 %)
     
  • Nasdaq

    13 542,12
    +2,82 (+0,02 %)
     
  • S&P 500

    4 349,93
    -6,52 (-0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,3402
    -0,0061 (-0,45 %)
     

Foot - L1 - L'OL se donne de l'air à Montpellier

·2 min de lecture

Auteur de deux mi-temps très différentes, l'OL l'a emporté (1-0) sur le terrain de Montpellier. Avant son déplacement à Montpellier, Lyon possédait un bilan comptable à l'extérieur largement en désaccord avec son standing et ses ambitions européennes. Ce succès dans l'Hérault permet donc à l'OL de récolter trois points précieux au terme d'une rencontre sécable en deux mi-temps très différentes. En mode résistance après la pause, les hommes de Peter Bosz ont d'abord construit leur succès sur une première période maîtrisée. Certes, la première grosse occasion du match a été façonnée par les pieds de Mollet, qui a repris instantanément, du gauche, un centre de Mavididi. Sa frappe en première intention a échoué sur la barre (9e), comme la volée du gauche de Slimani à la réception d'un centre de Gusto. Sauf que, sur cette situation, Paqueta a repris le ballon de la tête pour ouvrir le sore (0-1, 17e). La star brésilienne, alignée à droite mais souvent en balade dans l'axe pour libérer le couloir à Gusto, a été au coeur de nombreux mouvements offensifs et de combinaisons, face à une équipe héraultaise en manque d'intensité et d'agressivité sur le porteur. lire aussi Les résultats de la 15e journée de Ligue 1 Au retour des vestiaires, Montpellier, qui avait remporté ses trois derniers matches de Ligue 1 contre l'OL, n'a pas davantage donné l'impression, dans un premier temps, qu'il pourrait étirer cette série. Slimani, avec un peu plus de spontanéité, aurait d'ailleurs pu rapidement faire le break, sauf que Cozza est très bien intervenu (51e). Une frayeur vite suivie d'un frisson pour les Héraultais. Car Mollet, sur un nouveau centre de Mavididi, cette fois depuis la gauche, aurait pu égaliser. Mais la frappe du gauche du milieu offensif de Montpellier s'est échouée dans les gants de Lopes (57e). Soudain plus conquérants face à des Lyonnais moins sereins, les coéquipiers de Jordan Ferri ont rééquilibré le match, un constat notamment illustré par la frappe (65e) puis la tête de de Mavididi (82e). Comme Toko-Ekambi a raté de son côté la balle de 2-0 (79e), les Lyonnais, très bien protégés par Lopes, ont donc dû lutter jusqu'au bout pour éviter une nouvelle déconvenue. Ils peuvent ainsi savourer leur première victoire de la saison obtenue dans la foulée d'un match d'Europa League. 12 Sorti à la 74e minute, Valère Germain n'a touché que 12 ballons durant le temps passé sur le terrain. Il s'agit de son huitième match de suite sans marquer en L1.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles