La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 724,07
    -124,20 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Foot - L1 - Lille - Christophe Galtier (Lille) : « Ni relâchement ni excitation » avant l'ASSE

·3 min de lecture

Christophe Galtier, l'entraîneur de Lille, en route vers le titre de champion de France, n'a rien noté de différent dans le comportement de ses joueurs à deux jours du match contre Saint-Étienne dimanche (21 heures). « Quel est l'état de l'effectif à deux jours du match contre Saint-Étienne ?
Tout le monde opérationnel, sauf Isaac Lihadji qui se ressent d'une douleur à un mollet. Cette semaine de travail, qui peut vous conduire au titre, a-t-elle été spéciale ?
Cette semaine a ressemblé à celle qu'il y avait eue avant le match contre Nice (2-0), ou avant le derby (3-0). Les joueurs sont alignés, ils sont concentrés et travaillent avec beaucoup de détermination. Sans crispation. Le fait de pouvoir être champion de France avec Lille contre Saint-Étienne, votre ancien club, vous procure-t-il un sentiment particulier ?
Selon le scénario de la soirée, on peut être champion, oui... Mais, sans de langue de bois, ce match est avant tout décisif pour une qualification en Ligue des champions. Après, pour le titre, on verra à 22h50... Mais ce match n'est pas décisif pour le titre, il l'est pour la Ligue des champions. Le club peut se qualifier et ce ne serait pas un petit objectif, ce serait une grande performance. lire aussi Le classement de la Ligue 1 Que penser de cette équipe de Saint-Étienne qui va jouer sans pression ? Et comment appréhender l'état d'esprit dans lequel elle va jouer contre Lille ?
Ils ont fait un bien meilleur parcours en fin de saison et c'est pour cela qu'ils se sont maintenu. C'est une équipe très bien organisée, avec des qualités très strictes, des jambes et de l'énergie. Elle jouera sans pression. Est-ce que c'est mieux, je ne sais pas ? On sera focalisés sur nous-mêmes pour être performants. On court après cela depuis des mois et dès dimanche on peut être qualifiés (pour la Ligue des champions). Je n'ai observé aucun comportement différent chez les joueurs, pas de relâchement ni d'excitation. « Quatre équipes peuvent être championnes, c'est la réalité et la beauté de notre Championnat » À quoi vous attendez-vous de la part de Saint-Étienne ?
Mais je n'attends rien de l'adversaire. Une seule chose importe, ce qu'on doit mettre nous. On a travaillé sur notre entame de match. On va devoir construire notre victoire. Il faudra être nous-mêmes avec une grande détermination. Il n'y aura pas de relâchement de notre côté. Qu'avez-vous pensé des déclarations de Kylian Mbappé, lequel a considéré que ce serait davantage Paris qui aurait perdu le titre que Lille qui l'aurait gagné ?
Kylian est un joueur exceptionnel, il gagnera en maturité. Aujourd'hui, je vois juste que personne n'est champion. Quatre équipes peuvent être championnes, c'est la réalité et la beauté de notre Championnat. lire aussi Jonathan Bamba (Lille) : « Mbappé (PSG) n'a pas voulu dire ça » Suivrez-vous l'évolution du score de la rencontre du PSG dans la tribune du stade Pierre-Mauroy ?
Je serai en tribune car je serai suspendu. Je serai accompagné de notre analyste, Diego. Je n'aurai pas de téléphone pour savoir ce qui se passe au Parc (qui jouera dans le même temps). Je serai concentré sur ce que nous devons faire. lire aussi La 37e journée de Ligue 1 Vous êtes nommé parmi les meilleurs entraîneurs de Ligue 1 par l'UNFP...
C'est toujours un plaisir. Je retrouve ceux que j'ai nommés aussi. C'est valorisant. C'est la récompense d'un travail. Et la récompense d'un effectif de qualité qui travaille depuis le 11 juin et ne lâche pas. C'est gratifiant. Je suis content d'être dans cette liste. »