La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1355
    +0,0037 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    31 890,46
    -4 627,88 (-12,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3546
    -0,0055 (-0,40 %)
     

Foot - L1 - Bordeaux - Vladimir Petkovic (Bordeaux) « pense encore être l'homme de la situation » malgré la lourde défaite à Strasbourg

·1 min de lecture

Malgré le lourd revers subi à Strasbourg (2-5), ce mercredi, l'entraîneur bordelais Vladimir Petkovic a estimé avoir encore des ressorts pour inverser la situation critique des Girondins. Vladimir Petkovic (entraîneur de Bordeaux, après la défaite 5-2 à Strasbourg) : « Nous sommes très déçus car on avait bien commencé le match, mais on a commis les mêmes erreurs. J'ai ma part de responsabilité car, ces dix derniers jours, nous avons travaillé sur le marquage et comment ne pas subir sur les centres. Et on a beaucoup subi ce (mercredi) soir... À l'entraînement, quand on explique les choses, tout est clair mais, pendant le match, face à des joueurs de qualités comme le sont les Strasbourgeois, on finit par faire trop d'erreurs simples. « La volonté des joueurs ne manque pas, les intentions sont là, mais c'est plutôt une question de concentration. [...] Il faut que l'on prenne nos responsabilités » Je pense encore être l'homme de la situation. Ça n'a rien à voir avec le style mais plutôt la technique individuelle, savoir se placer par rapport à ses coéquipiers. La volonté des joueurs ne manque pas, les intentions sont là, mais c'est plutôt une question de concentration. Nous sommes très abattus pour nos supporters. Il faut que l'on prenne nos responsabilités. » lire aussi Les tops-flops de Strasbourg-Bordeaux : Ajorque encore précieux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles