La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 793,57
    -37,08 (-0,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 675,44
    -29,41 (-0,79 %)
     
  • Dow Jones

    30 849,46
    -74,68 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1919
    -0,0060 (-0,50 %)
     
  • Gold future

    1 694,30
    -6,40 (-0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    39 748,78
    -1 984,57 (-4,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    945,34
    +2,16 (+0,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,71
    +1,88 (+2,95 %)
     
  • DAX

    13 942,62
    -113,72 (-0,81 %)
     
  • FTSE 100

    6 644,23
    -6,65 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    12 524,30
    -199,17 (-1,57 %)
     
  • S&P 500

    3 747,80
    -20,67 (-0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,79 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3813
    -0,0081 (-0,58 %)
     

Foot - ITA - Coupe - Zlatan Ibrahimovic nie avoir proféré des insultes racistes à l'encontre de Romelu Lukaku

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Au lendemain de son altercation avec l'attaquant de l'Inter Milan Romelu Lukaku, lors de la défaite de l'AC Milan contre l'Inter en Coupe d'Italie (1-2), Zlatan Ibrahimovic, qui a été accusé de racisme par certains, s'est défendu d'avoir proféré des insultes racistes à l'encontre du Belge. Au-delà de l'image du choc tête contre tête entre Zlatan Ibrahimovic et Romelu Lukaku, mercredi lors de la défaite de l'AC Milan contre l'Inter (1-2) en quarts de finale de la Coupe d'Italie, le Suédois s'est exprimé sur Twitter, où il s'est notamment défendu d'avoir proféré des insultes racistes à l'encontre du Belge. lire aussi Lukaku-Ibrahimovic, les raisons du clash « Dans le monde de Zlatan, il n'y a pas de place pour le racisme, a écrit Ibrahimovic, accusé par certains d'avoir utilisé les mots « donkey » (âne) ou « monkey » (singe) lors de son altercation avec son ancien coéquipier à Manchester United. Nous sommes tous de la même race, nous sommes égaux. Nous sommes tous des joueurs, certains meilleurs que d'autres. »