Publicité

"Le foot français n'a pas d'histoire", lâche Cantona, qui préfère "voir le Red Star que le PSG"

"Le foot français n'a pas d'histoire", lâche Cantona, qui préfère "voir le Red Star que le PSG"

Eric Cantona n'a jamais fait de langue de bois. Encore moins quand il s'agit de parler de football. En pleine préparation de sa tournée, qui débutera à Manchester en octobre, l'ancien attaquant des Red Devils s'est confié dans les colonnes du Parisien sur le niveau du foot dans l'Hexagone. Et il n'y va pas avec le dos de la cuillère.

"Le football français n’a pas d’histoire. C’est le seul pays au monde où une même ville n’abrite pas deux équipes, confie-t-il. Alors oui, il y a des gens qui aiment le football, il y a de vrais fans, mais pas assez pour avoir deux clubs dans une même ville. Et je suis peut-être un vieux con, mais je préfère soutenir un football qui a une âme, qui a quelque chose qui me touche. Du côté de Paris, j’irai plutôt voir le Red Star, à Saint-Ouen, que le PSG."

Il avait boycotté la Coupe du monde au Qatar

L'ancien international français estime que le monde du ballon rond et la politique sont indisociables. "En 1978, en Argentine, la Coupe du monde s’est déroulée sous la dictature de Videla, qui en a profité pour prononcer un discours de liberté. L’équipe nationale a été sacrée championne du monde au stade Monumental, rappelle Cantona. Au même moment, à 500 mètres de là, des gens étaient torturés. Ils entendaient la foule et donc la victoire de la dictature. En France aussi, on a utilisé la Coupe du monde de 1998 pour célébrer la France black-blanc-beur. Ou, au contraire, quand l’équipe était en échec, pour pointer du doigt l’immigration."

En septembre dernier, Eric Cantona avait publiquement annoncé son boycott de la Coupe du monde 2022 au Qatar "à contre-coeur", dénonçant "une aberration" et un événement uniquement motivé "par le pognon".

Article original publié sur RMC Sport