La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 558,62
    +694,55 (+2,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Foot - Euro - La Finlande surprend le Danemark après le malaise de Christian Eriksen

·2 min de lecture

La Finlande s'est imposée face au Danemark (1-0) pour sa première dans une grande compétition. Le match a été interrompu pendant 1h45 après le grave malaise de Christian Eriksen. Ce premier match de l'Euro à Copenhague devait être une grande fête pour le Danemark et ses supporters. Mais cette rencontre à domicile face à la Finlande a bien failli virer au drame après le grave malaise subi par Christian Eriksen (voir par ailleurs). Le milieu offensif finalement stabilisé, la rencontre a repris deux heures plus tard et a tourné à l'avantage de la Finlande. L'équipe de Hradecky prend les devants dans le groupe B, en attendant le résultat du match entre la Belgique et la Finlande. lire aussi Le film du match Le match : 0-1 Devant son public au Parken Stadium, le Danemark a rapidement imposé sa domination dans ce premier match de la poule B. Au bout d'un quart d'heure, les Finlandais ont montré des signes de souffrance, cantonnés à défendre avec un bloc bas très dense. Heureusement pour eux, leur portier a tenu la baraque (voir par ailleurs). Les Danois ont également manqué de réalisme, à l'image de Braithwaite, bien positionné (26e, 39e), mais incapable de trouver le cadre. Après la reprise, le Danemark a continué à mettre une grosse pression sur le dos des Grands-Ducs. Mais c'est bien la Finlande qui a créé la surprise. Trouvé par Pukki entre deux défenseurs, Pohjanpalo a trompé de la tête Schmeichel (60e), auteur d'une faute de main. Un avantage qui aurait pu vite devenir caduc, mais Hojbjerg a complètement raté son penalty (74e), avant qu'Urunoen sauve les siens avec un tacle providentiel juste devant Olsen (81e). Le fait : le match interrompu deux heures Alors que la rencontre battait son plein, Christian Eriksen s'est tout d'un coup effondré en plein match, juste avant la mi-temps. Ses coéquipiers se sont précipités vers le milieu offensif danois, inerte au sol. Très vite, les médecins ont procédé à un massage cardiaque, avant d'utiliser un défibrillateur pour réanimer le joueur. Le champion d'Italie a finalement été aperçu réveillé et intubé sur une civière, puis transporté à l'hôpital dans un état stable. Presque deux heures après cette scène glaçante, les deux équipes ont finalement repris le chemin du terrain. Le joueur : Hradecky, impérial S'il a commis une grosse boulette cette saison avec le Bayer Leverkusen en inscrivant un but contre son camp face à Bielefeld, Lukas Hradecky a cette fois été impeccable. L'expérimenté portier finlandais a d'abord maintenu sa sélection à flot au cours du premier acte en sortant des frappes de Wind (7e), Höjberg (15e) ou encore Eriksen (18e). Mais surtout, Hradecky a sorti la balle de l'égalisation en arrêtant le penalty de Hojbjerg (74e).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles