La bourse ferme dans 1 h 58 min
  • CAC 40

    6 586,17
    +54,25 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 093,86
    +29,03 (+0,71 %)
     
  • Dow Jones

    35 062,44
    +3,92 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,1801
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 796,10
    -3,70 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    33 721,94
    +927,39 (+2,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    931,44
    +1,51 (+0,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,07
    +0,42 (+0,59 %)
     
  • DAX

    15 565,40
    +46,27 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 007,14
    +11,06 (+0,16 %)
     
  • Nasdaq

    14 725,00
    +64,42 (+0,44 %)
     
  • S&P 500

    4 406,68
    +5,22 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3869
    -0,0010 (-0,07 %)
     

Foot - Euro - Euro : la Suisse accrochée par le pays de Galles

·3 min de lecture

Pourtant dominatrice, la Suisse s'est fait reprendre par le pays de Galles pour son entrée en lice à l'Euro, ce samedi (1-1). Le match : 1-1 Alors que l'Italie a pris avec autorité les commandes du groupe A en dominant la Turquie lors du match d'ouverture de l'Euro vendredi (3-0), la situation derrière elle sera très ouverte. La Suisse - prochain adversaire de la Nazionale mercredi (21 heures) - a manqué l'occasion de s'installer seule à la deuxième place ce samedi. La sélection de Vladimir Petkovic a globalement dominé son duel contre le pays de Galles, mais a payé son relâchement pour concéder un nul (1-1). lire aussi Le film de pays de Galles - SuisseClassement du groupe A Demi-finaliste de l'édition 2016, le pays de Galles a rapidement dévoilé ses intentions à Bakou : se replier et attendre un contre pour surprendre les Suisses. Si le Gallois Kieffer Moore a eu la première occasion franche, détournée par Sommer (15e), la Nati a pris la main sur la première période. Schär a manqué d'ouvrir le score sur une talonnade sur corner (20e), avant un festival de ratés d'Haris Seferovic. La tête de l'attaquant de Benfica n'a pas trouvé le cadre (22e), pas plus que sa frappe en pivot du gauche (27e) ou sa tentative du droit (41e). Surtout, il a manqué une opportunité énorme sur un décalage parfait de Embolo, face au but partiellement ouvert (45e+1). C'est Breel Embolo, intenable (voir ci-dessous) qui a libéré la Nati au retour des vestiaires de la tête (49e), et on voyait mal, à cet instant, comment les Gallois pouvaient revenir. Mais la sortie de Xherdan Shaqiri a freiné l'élan suisse (66e). Kieffer Moore a arraché le nul sur un superbe centre de Morrell (74e). Mario Gavranovic a cru redonner l'avantage à la Suisse en sortant du banc, mais le VAR n'a pas manqué de signaler sa position de hors-jeu (85e). Derrière, le gardien gallois Danny Ward a fait preuve de maîtrise. Le joueur : Embolo, trop puissant S'il n'est pas un titulaire indiscutable avec le Borussia Mönchengladbach, Breel Embolo a rappelé pourquoi il était quasi indispensable à la Nati, ce samedi. L'attaquant de 24 ans, à l'évolution souvent freinée par des blessures, a porté la sélection suisse avec sa puissance. Il a signé son premier but en grande compétition en claquant une tête sur un corner de Shaqiri après avoir écrasé physiquement son vis-à-vis Connor Roberts (49e). Juste avant cela, Embolo avait déjà percé la défense galloise, mais s'était heurté à une parade de Ward (48e). Il a ensuite trop ouvert son pied droit (65e) et n'a pas pu rabattre un centre de Zakaria (77e). Sa tête lobée n'a pas eu plus de succès (90e). L'ancien joueur de Bâle et de Schalke 04 aurait également pu être décisif par la passe, mais Seferovic (45e+1) et Mbabu (52e) n'ont pas réussi à exploiter son gros travail. Le fait : Moore, surprise gagnante Excellent lors de son entrée contre l'Albanie lors du dernier match de préparation, Kieffer Moore était la surprise de la composition galloise. L'attaquant de Cardiff (D2 anglaise) a été le héros de ce premier match, en signant le but de l'égalisation d'un coup de tête (74e). Il avait déjà inquiété Yann Sommer de la tête à la 15e minute, une action après laquelle il a fini le crâne bandé, à la suite d'un contact avec Mbabu. Son bandeau rouge a surgi au meilleur moment ensuite.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles