La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 007,61
    +206,70 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Foot - Euro - ESP - Espagne : Alvaro Morata confie avoir reçu des menaces envers lui et sa famille

·1 min de lecture

Critiqué et hué depuis le début de l'Euro, l'attaquant espagnol Alvaro Morata a réagi jeudi alors que sa famille a été menacée. Peu en réussite depuis le début de l'Euro et sifflé par une partie du public lors des trois matchs de groupes de l'Espagne à Séville, Alvaro Morata a confié jeudi soir avoir reçu des menaces envers lui et sa famille. lire aussi Le tableau des 8es de finale « Je voudrais que les gens se mettent à ma place et pensent à ce que c'est que de recevoir des menaces envers ma famille, des gens qui disent "j'espère que tes enfants vont mourir". J'ai dû laisser mon téléphone à l'extérieur de ma chambre, a déclaré l'attaquant espagnol à la radio espagnole Cadena Cope. Ma femme et mes enfants sont venus au stade de Séville avec Morata au dos de leur maillot et les gens leur ont crié dessus. C'est compliqué. Je comprends que les gens me huent parce que j'ai raté des occasions, mais il y a une limite. » « Il y a quelques années, j'aurais été dévasté mais je suis vraiment motivé » Alvaro Morata a également avoué qu'il avait passé une nuit blanche après son penalty manqué lors de la victoire face à la Slovaquie (5-0). Le joueur de 28 ans, qui a reçu le soutien de ses coéquipiers et d'Iker Casillas notamment, entend cependant prouver à ses détracteurs qu'ils ont tort. « Je suis fier d'avoir ramassé le ballon (pour tirer le penalty) après que les gens m'ont hué pendant l'échauffement. Il y a quelques années, j'aurais été dévasté mais je suis vraiment motivé. Ceux qui pensent le contraire ne me connaissent pas », a-t-il ajouté.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles